Publicité

4 octobre 2020 - 06:00 | Mis à jour : 5 octobre 2020 - 10:42

Bilan de la première année

Fonds Écoleader dans Lanaudière: des centaines d’entreprises prennent part au mouvement

Par Salle des nouvelles

Depuis le lancement national du Fonds Écoleader le 20 septembre 2019, des milliers d’entreprises québécoises ont pris part au mouvement visant l’adoption de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres.

Près de 10 000 personnes ont assisté à un évènement auquel a participé le Fonds Écoleader au cours de la dernière année, ce qui démontre la force du réseau d’agents à travers le Québec.

Par ailleurs, 187 projets ont été déposés au programme de financement du Fonds Écoleader au cours de la dernière année, totalisant 3 M$ demandé jusqu’à maintenant.

Rappelons que c’est en octobre 2019 qu’a eu lieu le lancement régional du Fonds Écoleader en collaboration avec la direction régionale de Lanaudière du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Depuis, ce sont 284 organisations qui ont été mobilisées ou orientées dans leur cheminement vers l’intégration de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres, dont 6 d’entre elles sont impliquées dans un projet déposé auprès du Fonds Écoleader et 55 ont été maillées avec un expert et/ou un programme de financement.

Dans Lanaudière, un intérêt des entreprises pour améliorer leur bilan environnemental

Même si elles travaillent activement à s’adapter au contexte actuel, plusieurs entreprises voient les pratiques d’affaires écoresponsable et les technologies propres comme une façon de devenir plus résilientes face au changement.

Dans le contexte actuel, il devient plus pertinent que jamais de dynamiser son modèle d’affaire en revoyant son approvisionnement dans une perspective locale, en valorisant l’énergie qui était perdue pour diminuer ses coûts de production ou encore en repensant l’utilisation des matières résiduelles qui étaient auparavant étaient vues comme des déchets.

« La situation actuelle amène les entreprises à revoir leur façon de faire, à innover, à se réinventer. Dans Lanaudière, nous sentons un réel engouement des entreprises qui souhaitent améliorer leur bilan environnemental et opter pour des pratiques d’affaires plus responsables ou encore explorer l’adoption de technologies propres. Le Fonds Écoleader leur permet d’accroître leur durabilité et ainsi répondre aux demandes de plus en plus présentes des consommateurs pour des produits et services plus respectueux de l’environnement. L’objectif est d’aider tant les entreprises privées, les organismes à but non lucratif, que les coopératives a réaliser leurs projets écoresponsables, en proposant un soutien adapté à leur réalité et à leurs besoins », soutient Véronique Morin, agente du Fonds Écoleader dans Lanaudière.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.