Publicité

30 mars 2020 - 12:00

Initiatives économiques

La Chambre de Commerce du Grand Joliette fait front commun avec les entreprises

Par Salle des nouvelles

La situation s’aggrave pour l’économie du Québec, du pays et du monde entier. Ici, dans la MRC de Joliette, la CCGJ constate le cœur gros, les mises à pied massives, la précarité des entreprises et les milliers de travailleurs qui se retrouvent au chômage. Néanmoins, la CCGJ travaille d’arrache-pied afin de répondre à l’appel de ses membres, pour les tenir informer et soutenir plus que jamais l’économie locale.

Dans toute cette agitation, la CCGJ n’échappe pas à cette tempête virale et économique alors qu’elle a dû couper 25% de son effectif et devra revoir la situation de semaine en semaine pour ses ressources humaines. « Nous sommes dans le même bateau que nos membres ! déclare Jade Poitras Bessette, directrice générale de la CCGJ. Étant une courroie importante de transmission d’informations, on doit poursuivre notre mission, servir nos membres à distance, les informer adéquatement et développer des stratégies pour mettre en lumière le travail qu’ils accomplissent! »

Des initiatives qui s’adressent à la majorité

Heureusement, les entrepreneurs du Grand Joliette sont unis. La CCGJ travaille afin de soutenir ses membres et l’ensemble de l’économie régionale. Dans la mêlée des informations que la CCGJ reçoit quotidiennement, entre les dizaines de communiqués, les mesures gouvernementales et la promotion de l’achat local, des initiatives sortent du lot.

Des projets sont déjà mis en place en état d’urgence et visent à offrir des services, parfois gratuits, à une majorité de PME et de commerçants afin de les aider à traverser cette crise mondiale.

« Nous savons que ce sont des moments difficiles pour plusieurs entreprises et que leur apport est plus qu’important pour l’économie lanaudoise », mentionne Pierre-Luc Bellerose, président de la CCGJ. « Si on peut faire en sorte que l’économie régionale demeure en mouvement, ce sera déjà une petite victoire ! Et en faisant la promotion de l’achat local maintenant, nous sommes persuadés que les petites entreprises qui sont en pause en ce moment, pourront assurément profiter de cette vague locale lorsque la pandémie sera terminée. On espère que ça sensibilisera la population bien au-delà de la crise du COVID-19 », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.