Publicité
31 août 2019 - 11:30 | Mis à jour : 19:23

Dans un nouveau design moderne et décontracté, l'établissement a permis de créer 50 nouveaux emplois

Un nouveau Bâton rouge Steakhouse & Bar à Joliette

Par Salle des nouvelles

Les restaurants Bâton Rouge Steakhouse & Bar, et les propriétaires et franchisés, Spiro Markessinis et son fils Costa Markessinis, sont fiers d'annoncer que le plus récent restaurant Bâton Rouge est ouvert à Joliette, au 588, rue Saint-Charles-Borromée Nord. Le nouveau restaurant offre un design moderne, une atmosphère chic et décontractée au bar et dans la salle à manger, ainsi qu'un menu varié composé de plats frais et de grande qualité. 

Le restaurant peut accueillir environ 250 personnes et dispose d’un salon semi-privé pour les conférences, les événements spéciaux et les réunions de travail, ainsi que d’une grande terrasse accueillante. Le système de son ultramoderne et la musique d’ambiance se combinent pour créer une atmosphère à la fois élégante et décontractée. Avec des luminaires uniques installés dans chaque section qui s’agencent au foyer, l’ambiance est faite pour les invités, peu importe l'heure. 

Les franchisés du restaurant Bâton Rouge à Joliette, Spiro et Costa Markessinis, sont un duo père-fils apprécié et respecté de la famille Bâton Rouge et sont également propriétaires de la franchise de Bâton Rouge à Candiac depuis plusieurs années. Ils possèdent tous deux une vaste expérience dans le secteur de la restauration et sont passionnés par leurs clients, déterminés à leur offrir une expérience culinaire et sociale unique, à chaque visite. 

Création de 50 nouveaux emplois

« Avec ce nouveau Bâton Rouge Steakhouse & Bar, nous avons créé 50 nouveaux emplois et toute notre équipe est prête à accueillir nos clients dans notre nouveau restaurant. Que ce soit par son ambiance dynamique, son emplacement bien choisi, le nouveau bar, notre sélection de vins ou notre menu appétissant, incluant notre nouveau menu de fruits de mer Délices de l’Océan, tout a été conçu pour que chaque client vive une expérience mémorable », a déclaré Spiro Markessinis. 

« C’est une période passionnante pour Bâton Rouge. Nous continuons de travailler en étroite collaboration avec nos franchisés au Québec, en Ontario et en Nouvelle-Écosse, pour soutenir leur croissance. Nous entendons rester fidèles à notre histoire et à notre menu, et faisons toujours de notre mieux pour assurer une expérience exceptionnelle à nos clients », a mentionné Marie-Line Beauchamp, chef de l'exploitation, restaurants décontractés avec service aux tables chez MTY. Ce concept est une évolution naturelle pour notre marque Bâton Rouge. Ce projet est une étape supplémentaire dans notre plan de revitalisation et de déploiement de notre bannière en Ontario, dans le Toronto métropolitain et sur la Côte Est, en nous appuyant sur nos principaux atouts ». 

Menu de qualité supérieure et cuisine à l'ancienne 

Bâton Rouge Steakhouse & Bar a toujours été fière d'offrir une ambiance chaleureuse et une cuisine remarquable, notamment ses légendaires côtes levées à la cuisson lente, ainsi que ses steaks de qualité AAA et son Bœuf Angus Certifié®. Le menu comprend également le menu premium de fruits de mer Délices de l’Océan, des hors-d'œuvres alléchants, des salades croquantes, des hamburgers et des sandwichs, des légumes de saison, des fruits de mer de première qualité et des desserts décadents. Le nouveau menu de fruits de mer estival de Bâton Rouge peut être dégusté partout au pays. 

À propos de Bâton Rouge Steakhouse & Bar

Fondée à Montréal en 1992, la chaîne Bâton Rouge doit son nom aux tisons de feu qui brûlaient dans les fours à bois d'origine du tout premier restaurant. Alors que les fours d'origine ont été modernisés, la cuisine de tous les restaurants Bâton Rouge continue de confectionner chaque plat à l'ancienne, en utilisant uniquement les meilleurs ingrédients. Aujourd'hui, 30 franchises Bâton Rouge sont réparties dans les provinces du Québec, de l'Ontario et de la Nouvelle-Écosse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.