Publicité
10 juillet 2019 - 10:32

Texte commandité

4 conseils pour optimiser la préparation de vos commandes

 

Préparer une commande consiste à collecter un ou plusieurs produits dans un espace de stockage pour les expédier au client. Plusieurs étapes sont nécessaires : prélèvement au bon endroit, tri pour identification, emballage avant expédition. Sans une organisation précise de l’entrepôt, de nombreuses erreurs sources de perte de temps peuvent être commises retardant ainsi l’envoi. Comment les réduire et gagner ainsi en productivité ?

1)Optimiser l’itinéraire de préparation des commandes

Une adresse picking (adresse de prélèvement des articles) rallonge le temps de préparation des commandes. Pour être plus efficace, il faudrait rassembler les produits les plus vendus au même endroit et prévoir une zone de rassemblement où déposer ceux à expédier. Vous éviterez ainsi les retours en arrière.

Il existe même des solutions très fiables de préparation automatisée. Le voice picking par exemple donne des instructions vocales au manutentionnaire via des écouteurs, le pick to light utilise un système de LED pour signaler les produits et la quantité à prélever.

2)Éviter les ruptures de stock

Un système de gestion des stocks informatisé associé à un système d’alerte automatique pour le réapprovisionnement rendra votre chaîne logistique plus efficace. Vous suivrez ainsi les mouvements du stock en temps réel, éliminant du même coup les pertes de temps liées au prélèvement, mais aussi au temps de fabrication. Ces logiciels sont également capables de répartir les commandes entre les opérateurs d’une manière plus équilibrée.

3)Choisir un système de référencement performant

Savoir où se trouve le bon produit au bon endroit est assurément la clé de la réussite de votre préparation de colis. Le code-barre est de ce point de vue un outil d’identification performant : les risques d’erreurs sont réduits.

4)Organiser les espaces d’entreposage

Pour qu’un rangement soit efficace, les produits doivent être accessibles rapidement. Il faut donc limiter la hauteur et la profondeur des zones de stockage. Les produits lourds seront de préférence entreposés en bas pour limiter les risques de chute. En installant des étagères métalliques modulables selon vos besoins, vous organiserez le rangement de vos produits selon leur nature et leur poids, par famille et sous-famille.

Vous pourriez même choisir des solutions de stockage automatisées pour limiter les manutentions d’objets lourds comme les rayonnages dynamiques ou les rayonnages à palette push-back. L’intérêt est d’assurer aussi la sécurité des salariés chargés de préparer les commandes. Dans ce but, des allées larges seront aménagées pour favoriser une circulation fluide des salariés.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.