Publicité
7 mai 2019 - 13:17 | Mis à jour : 13:26

«As-tu le contrôle…. de ton argent?»

Campagne de sensibilisation par l'ACEF au Cégep de Joliette

Par Salle des nouvelles

Suite à la campagne de sensibilisation «As-tu le contrôle…. de ton argent?», deux étudiantes du CEGEP de Joliette se sont vu remettre des prix de participation de 200$ et 100$. Axelle Lubert et Valérie Gravel sont les deux récipiendaires.

Ce projet d’éducation financière novateur a été financé par l’Office de la protection du consommateur. Il s’est déroulé durant l’automne 2018 et l’hiver 2019 au CEGEP de Joliette grâce à la précieuse collaboration du secteur de la vie étudiante, volets socio-économique et communautaire.

Afin d’assurer une visibilité des services de l’organisme, l’ACEF Lanaudière a investi tous les moyens de communication du CEGEP: rédaction d’articles de fond dans le journal Recto-Verso, messages sur les écrans, information et liens via le portail étudiant Omnivox, etc. Les intervenants de l’ACEF ont aussi tenu un kiosque mensuellement dans le hall pour répondre aux questions et préoccupations des étudiants. Plusieurs d’entre eux ont aussi bénéficié d’une consultation budgétaire dans le but de faire le bilan de leurs finances personnelles ou de résoudre une problématique particulière.

Cette démarche d’éducation financière s’est déroulée au cœur du milieu de vie des étudiants. Elle a abordé des thèmes du quotidien comme partir en appartement, acheter une auto, faire ses impôts, demander l’aide financière aux études, gérer un petit budget, etc. Outiller les étudiants pour qu’ils deviennent des consommateurs avertis est mission accomplie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.