Publicité
14 février 2019 - 10:23 | Mis à jour : 10:52

Entrevue exclusive avec Joël Landry, nouveau directeur général de la Caisse de Joliette et du Centre de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Cette entrevue exclusive avec le nouveau Directeur s’est déroulée en toute simplicité et de manière très chaleureuse.  M. Landry met à la disposition de la nouvelle Caisse ses 30 ans d’expérience, dont une quinzaine d’années à titre de directeur du secteur entreprise et secteur particulier.  Il a accepté ce poste à cause de tous les défis qu’engendrent le regroupement de la Caisse de Joliette, Caisse de Kildare et Caisse du Sud de Matawinie.

En poste depuis le 3janvier 2019, M. Landry explique qu’il travaille très fort avec l’équipe en place pour l’intégration de tous dans cette nouvelle structure qu’a créé cette nouvelle Caisse régionale.  « Si on prend bien soin de nos employés, ils vont faire la même chose avec nos membres et clients.  On place le client et le membre au cœur des décisions que l’on prend, on regarde les besoins du membre en premier ! » nous a confié M. Landry.

La vision du nouveau Directeur général, pour les prochains mois, sera de prendre des décisions adaptées aux besoins des membres, que ce soit au niveau des nouvelles technologies, de l’investissement dans le numérique, des marchés à conquérir ou des ventes.

Il se réjouit de l’implication qu’ont les trois Caisses dans leur milieu et souligne qu’il n’y aura pas de diminution à ce niveau, bien au contraire. Également, avec cette fusion les moyens d’intervention sont améliorés.  Il conclut l’entrevue avec ces paroles convaincantes, « Je compte bien poursuivre dans le même sens, car je crois beaucoup au modèle d’affaires unique de Desjardins, qui se veut d'enrichir la vie des personnes et des communautés, d'être présent aux activités et d'assurer le succès de chacune d’elles. C'est ma mission, c’est mon mandat et je compte bien être à la hauteur des attentes des dirigeants et des membres. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.