Publicité

5 juillet 2021 - 12:00

Sécurité des citoyens

Campagne de sensibilisation au respect des limites de vitesse à Notre-Dame-des-Prairies

Par Salle des nouvelles

La Ville de Notre-Dame-des-Prairies observe chaque année une augmentation de la vitesse des automobilistes dans le secteur à l’arrivée de l’été. Une campagne de sensibilisation a donc été lancée lundi dernier afin de conscientiser la population à ce sujet.

Ces démarches sont notamment entreprises en réaction à l’augmentation notable de plaintes reçues au sujet d’excès de vitesse et d’accélérations bruyantes dans les secteurs résidentiels.

« Considérant que notre priorité est d’assurer un environnement sécuritaire et agréable à nos citoyennes et citoyens, nous y sommes particulièrement sensibles. Par cette campagne de sensibilisation, nous souhaitons rappeler à l’ensemble des automobilistes qui circulent dans notre ville que rien n’est assez urgent dans leurs déplacements pour ne pas respecter le Code de la route et manquer de vigilance », précise madame Suzanne Dauphin, mairesse de Notre-Dame-des-Prairies.

Avec comme slogan principal « À NDP, on n’est pas pressés ! Ralentissez ! », la campagne a pour but de conscientiser les automobilistes à leur conduite et les encourager à ralentir, particulièrement dans les quartiers résidentiels, près des parcs et dans les zones scolaires où les camps de jour ont lieu l’été.

L’installation de bollards, de bacs à fleurs et de balises a été effectuée au courant des dernières semaines. Trois radars pédagogiques, dont un mobile, ont aussi été mis en place et permettent l’obtention de certaines statistiques, en plus des comptages ponctuels de circulation qui se poursuivront pour la période estivale, selon les besoins.

À cela s’ajouteront très prochainement des affiches colorées exposant les différents slogans de la campagne en bordure de rues dans les secteurs résidentiels et aux entrées de la Ville.

La Sûreté du Québec s’implique également dans le projet en accentuant la surveillance routière sur tout le territoire. Cette campagne de sensibilisation se déploiera tout au long de l’été et reviendra chaque printemps selon la municipalité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.