Publicité

18 juin 2021 - 08:00

Mères au front

Une veillée trad pour la suite du monde à Notre-Dame-des-Prairies

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Les Mères au front de Joliette-Lanaudière organisent leur deuxième édition de la Veillée pour la suite du monde qui prendra cette fois-ci une touche de musique traditionnelle.

Le mouvement Mères au front souhaite, par cette seconde mobilisation à l'occasion du solstice d'été, mettre en lumière l’existence de solutions à la crise climatique et écologique et inviter les élus locaux à prendre des décisions qui assureront une « suite du monde plus écologique et juste ».

Quatorze Veillées auront donc lieu entre le 18 et le 21 juin à travers le Québec. « Empreintes de courage et d’amour pour nos enfants et la beauté du monde, ces veillées envoient un message d’espoir face à l’urgence climatique. C’est avec des actions ambitieuses que nos élus doivent amorcer le virage nécessaire que toutes et tous attendent avec impatience. Les solutions sont là, c’est la volonté politique qui manque », souligne le mouvement citoyen par communiqué.

Les mères et grand-mères présentes, toutes vêtues de noir, un coeur vert équarri sur la poitrine, observeront quelques minutes de silence, une source lumineuse au creux de leurs mains. 

La veillée se tiendra le 18 juin à 19h au parc des Champs-Élysées, à Notre-Dame-des-Prairies, et ce beau temps mauvais temps.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.