Publicité

13 juin 2021 - 10:30

COVID-19

Déménagement et horaire des cliniques de dépistage dans Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Des modifications des lieux et des horaires seront apportées aux cliniques de dépistage de la COVID-19 dans la région de Lanaudière à partir du 14 juin.

La clinique de dépistage sans rendez-vous, actuellement située au gymnase du Centre hospitalier De Lanaudière, sera transférée dans les mêmes locaux que la clinique de dépistage avec rendez-vous.

Ainsi, dès le lundi 14 juin, la population devra se rendre au 310, boulevard Antonio-Barrette à Notre-Dame-des-Prairies pour passer un test de dépistage. Les heures d'ouverture de la clinique sans rendez-vous seront maintenues du lundi au dimanche, de 8 h à 20 h.

La clinique avec rendez-vous, située au 1025, montée Masson à Mascouche sera dorénavant ouverte de 8 h à 16 h. Les heures demeurent toutefois les mêmes qu’actuellement pour la clinique sans rendez-vous, située au 300, rue Louis-Blériot à Mascouche, soit, de 8 h à 20 h.

Congés des fêtes nationales

Lors de la Fête nationale du Québec le 24 juin et de la Fête du Canada le 1er juillet, toutes les cliniques de la région seront exceptionnellement ouvertes de 10 h à 18 h.

Rappelons que des plages horaires sont disponibles et qu’il est possible de prendre rendez-vous par téléphone en communiquant avec le 1 877 644-4545 ou en ligne sur le site quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/tests-de-depistage.    

Pour plus d’informations sur le dépistage dans la région, visitez le site Web du CISSS sous l’onglet dépistage COVID-19.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.