Publicité
20 mars 2016 - 05:30

Championnat provincial benjamin de volleyball à Thérèse-Martin

C'est samedi et dimanche le 2 et 3 avril prochain, à l’école secondaire Thérèse-Martin, que se tiendra le championnat provincial benjamin de volleyball dans les catégories 13-14 ans et moins pour les filles et les garçons.  

Pour les Libellules ce sera la 11e année que la structure de Volleyball organisera l’évènement.  C’est en collaboration avec le Collège de Joliette et l’Académie Antoine-Manseau qui fourniront  les quatre terrains supplémentaires nécessaires à la tenue de cet évènement d’envergure.  

Pour la quatrième  fois dans l’histoire de Volleyball Québec, une catégorie 13 et moins sera présentée chez les filles.  Il y aura donc 22 équipes dans la catégorie 14 ans et moins féminine, dont  une des Libellules; 21 équipes dans la catégorie 13 ans et moins féminine, dont une des Libellules ainsi que 14 équipes dans la catégorie 14 ans et moins masculin.   

C’est une année record en termes de participation pour Volleyball Québec. Ce sont donc 57 équipes de tous les coins de la province qui seront à Joliette pour participer à cette grande fête du Volleyball.  

Pour le comité organisateur dirigé par Julie Lachapelle et Benoit Coulombe, c’est près d’une centaine de bénévoles (athlètes, parents et amis) qui ont été requis pour recevoir tout ce beau monde.

Encore une fois, Joliette se retrouve au centre d’une activité importante en Volleyball et on s’attend à recevoir plus de 2000 personnes qui vont se donner rendez-vous dans notre région pour trois jours. Cela amènera de plus un impact financier important pour les commerces locaux. 

Les compétitions commenceront des 8 heures pour se terminer à 20 heures les deux jours. L’invitation est lancée à tout le monde.  Ce sera une belle occasion de venir encourager les jeunes Libellules.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.