Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Campements propalestiniens dans les universités

Il reste beaucoup à faire pour lutter contre l'antisémitisme, selon des universités

durée 10h00
28 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Quatre présidents d'université ont reconnu lundi que l'antisémitisme constituait un problème sur leurs campus, devant les députés fédéraux.

Les députés ont interrogé les présidents de l'Université de Toronto, de l'Université McGill, de l'Université Concordia et de l'Université de la Colombie-Britannique sur leurs codes de conduite, leurs réponses aux campements propalestiniens et leurs efforts pour inclure les étudiants juifs dans les initiatives d'équité, de diversité et d'inclusion.

Lorsque le député libéral Anthony Housefather a demandé à tous les quatre si l’antisémitisme constituait un problème important sur leurs campus, ils ont tous répondu oui.

Graham Carr, président de l'Université Concordia, a souligné plusieurs incidents survenus dans l'établissement depuis le 7 octobre, notamment ce qu'il a qualifié d'attaque «honteuse» contre le groupe juif Hillel Concordia.

M. Carr a également noté qu'il y a eu des actions pacifiques, notamment menées par des groupes propalestiniens et pro-israéliens qui tiennent des tables d'information les unes à côté des autres, et ce, sans incident.

«Je partage ces exemples tant positifs que négatifs pour être transparent. Oui, des tensions existent à Concordia, mais il y a aussi un calme remarquable», a-t-il soulevé.

Il a ajouté que la haute direction de l'école consultait régulièrement les professeurs et les étudiants juifs depuis le 7 octobre pour entendre leurs préoccupations et leurs conseils sur la manière de les soutenir.

Le président de l'Université de Toronto, Meric Gertler, a déclaré que des efforts «globaux et multiformes» avaient été déployés pour lutter contre l'antisémitisme.

«Sont-ils suffisants? Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de cas d'antisémitisme, la réponse, pour nous et pour la société dans son ensemble, doit être non», a-t-il ajouté, dans son mot d'ouverture.

Meric Gertler a également souligné les excuses présentées en 2022 par la faculté de médecine de l'université et les hôpitaux affiliés pour la «pratique historique honteuse» consistant à imposer des quotas pour les étudiants en médecine et les stagiaires juifs dans les hôpitaux des années 1940 aux années 1960.

La députée conservatrice Melissa Lantsman a interrogé ce dernier à propos du campement sur son campus, lui demandant si des étudiants avaient été suspendus pour comportement mettant en danger les étudiants juifs.

Meric Gertler a répondu que personne n'a encore été suspendu, mais que des processus étaient en cours.

Leur témoignage sur la Colline du Parlement survient alors que les dirigeants, étudiants et professeurs juifs expriment leurs inquiétudes face à l’augmentation des discours de haine et de la violence depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, l’automne dernier.

Dans les dernières semaines, plusieurs campements propalestiniens ont également vu le jour sur les campus d'universités canadiennes.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Rapport de Banques alimentaires Canada: le taux de pauvreté serait sous-estimé

Le taux de pauvreté serait sous-estimé au pays, selon un rapport de Banques alimentaires Canada publié mardi. Banques alimentaires Canada estime que «le taux de pauvreté officiel du Canada ne donne pas une image complète de la faim et de l'insécurité alimentaire» au pays. L'organisation avance que 25 % des Canadiens auraient un niveau de vie ...

Hausse marquée à la DPJ des signalements pour exposition à la violence conjugale

Le nombre de signalements reçus à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour un motif d’exposition à la violence conjugale a plus que doublé en 10 ans, passant d'environ 8000 en 2014 à un peu plus de 17 000 en 2023. Cela représente une hausse de 14,7 % des signalements liés à l'exposition à la violence conjugale comparativement à ...

Conseils pour prévenir les risques de la chaleur extrême

La Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière tient à informer la population des moyens à prendre pour éviter les risques à la chaleur extrême des prochains jours.  Voici les principales mesures de prévention à adopter lors de chaleur intense : Buvez beaucoup d’eau, sans ...