Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Rentrée scolaire : la Santé publique revient sur les consignes de sécurité

durée 13h00
24 août 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le directeur de la Santé publique a tenu aujourd’hui une conférence de presse afin d’informer les gens sur les mesures à appliquer lors de la rentrée scolaire dans le but de diminuer les risques d’une infection à la COVID-19. 

Dans les deux dernières années, il a été observé que le taux d’infection avait eu tendance à augmenter de manière significative lors de la rentrée scolaire et au retour des vacances estivales. 

Se basant sur les recommandations du printemps dernier, deux boîtes de tests rapides seront distribuées à chaque élève du primaire et du secondaire dès les premiers jours d’école. De plus, avec l’autorisation des parents, il sera possible de faire tester un enfant dans son établissement scolaire. 

Il est rappelé aux parents de tester leur enfant s’il présente des symptômes et que s’il est positif de le garder cinq jours à la maison. Par la suite, il pourra revenir les cinq jours suivants, mais en limitant ses interactions et activités. Les parents devront appeler l'école pour prévenir du résultat positif.

Si le test est négatif et qu’il présente toujours des symptômes, il est demandé de tester à nouveau. S’il s’avère qu’il est négatif, il est possible de continuer ses activités. 

La distribution de gel antibactérien sera toujours en place et les établissements seront quotidiennement nettoyés et désinfectés s’il y a une éclosion. 

Vaccination 
En raison de la rentrée automnale, la Santé publique a pris la décision de devancer la prise de rendez-vous pour les 18 ans et plus. Il est possible de s’inscrire dès aujourd’hui.

Il est rappelé que le vaccin est disponible pour les 0-4 ans et qu’il est fortement conseillé pour les enfants présentant des risques de complications. Cela n’empêchera pas l’infection, mais de développer des complications.

Les jeunes de 5 à 11 ans peuvent recevoir une dose de rappel, ainsi que les 12 à 17 ans. Cela demeure une recommandation. 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 janvier 2023

FRAPRU: les loyers moins chers sont plus rares dans les régions métropolitaines

Ce sont les logements à plus bas loyer qui sont les plus rares dans les régions métropolitaines du Québec, selon ce qu'affirme le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) qui revient à la charge avec sa demande au gouvernement du Québec d’un financement accru de construction de nouveaux logements sociaux. Le FRAPRU signale que le ...

27 janvier 2023

Les données de la SCHL confirment que la crise du logement s'aggrave au Québec

Il est de plus en plus difficile de se trouver un logement au Québec et ceux-ci sont de plus en plus chers. Les données publiées par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) confirment en effet que la crise du logement s’aggrave, tant en matière d’augmentation du coût des loyers que du manque criant de logements.  Bien que les ...

26 janvier 2023

Mieux manger aide à ralentir le déclin de la mémoire, selon une étude

Adopter de saines habitudes de vie peut ralentir le déclin de la mémoire qui accompagne le vieillissement, y compris chez les individus porteurs d'un gène qui augmente drastiquement le risque de souffrir de la maladie d'Alzheimer, démontre une nouvelle étude à laquelle a participé un chercheur de l'Université McGill. Une saine alimentation est ...