X
Rechercher
Publicité

Saint-Charles-Borromée

Le mode surveillance est activité sur la rivière pour la crue printanière

durée 09h30
7 avril 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Avec les conditions météo des derniers et la pluie des prochains jours, les travaux d’affaiblissement des glaces ont débuté sur la rivière L’Assomption, ainsi la rétrocaveuse amphibie, communément appelée la grenouille, se mettra en action dès que le débit d’eau de la rivière le permettra.

Depuis le début de la fonte printanière, les équipes de sécurité civile effectuent, de concert avec Hydro-Météo, une vigie constante sur l’ensemble du territoire pour évaluer la situation et réagir rapidement. Les villes partenaires sont donc prêtes à déployer les ressources et le plan d’intervention en fonction de l’évolution de la situation.

Pour le moment, les travaux préventifs s’inscrivent selon le calendrier idéal, ainsi, on agit suffisamment tôt pour affaiblir les glaces avant la date anticipée de la débâcle, et ce, afin de laisser le temps au couvert de glace de s’éroder et bien entendu, d’éclipser les risques d’inondations dans les secteurs vulnérables.

L’aéroglisseur commence par l’évaluation de l’épaisseur des glaces et, de concert avec la pelle amphibie, agira dans les prochains jours pour dégager les glaces. La rétrocaveuse amphibie de la compagnie Eco Technologies, de Caraquet, au Nouveau- Brunswick sera donc en attente du débit adéquat pour entrer en rivière pendant quelques jours pour sectionner les amas de glace qui nuisent à l’écoulement des eaux. Cette stratégie permet au final d’éviter la création d’embâcle au barrage.


Agir en prévention

Actuellement, nous sommes en mode jaune, soit en mode surveillance, signifiant que toutes les équipes sont à l’œuvre pour surveiller la rivière et pour optimiser les interventions en fonction de la progression de la situation.

De ce fait, même si d’importantes quantités de pluie pourraient accélérer la fonte dans les prochains jours, les opérateurs sont préparés pour toutes les conditions et le mode alerte n’est pas envisagé pour la fin de semaine.

Les citoyens des secteurs vulnérables, soit ceux de la rue Sainte-Adèle et de la rue Louis-Bazinet, sont invités, comme à chaque printemps, à faire les installations requises pour assurer leur sécurité et la sauvegarde de leurs biens.

Différentes ressources sont mises à la disposition des citoyens, en particulier le Service
d’appels automatisés pour être avertis en cas de situation d’urgence. Les citoyens sont
invités à communiquer avec leur ville pour s’inscrire, si ce n’est pas déjà fait.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une corvée de sauvetage de plantes vulnérables a eu lieu à Crabtree

Une vingtaine de bénévoles ont pris part hier à une corvée de sauvetage de plantes vulnérables sur le futur emplacement de la bretelle d’accès de la route 158, à Crabtree. Cette initiative, une première au Québec, a été réalisée en partenariat avec l’organisme Adapterre, Jardins Sauvages et le Comité vert de Crabtree. Le ministère des ...

Hommage à Richard Leduc pour ses 20 ans de service par l’UMQ

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a rendu un vibrant hommage à Richard Leduc, qui célèbre 20 années consécutives à la table du conseil municipal de Joliette. Richard Leduc a récolté un concert d’éloges lors de la soirée gala du mérite Ovation municipale, qui concluait le 13 mai dernier les Assises 2022 de l’UMQ, en compagnie de neuf ...

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...