X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Voyage : de nouveaux assouplissements dès aujourd’hui

durée 11h00
28 février 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Dès aujourd’hui, les voyageurs auront moins de restrictions grâce à plusieurs allégements qui avaient été annoncés le 15 février par le gouvernement canadien.

À l’arrivée au Canada, le dépistage aléatoire des voyageurs considérés comme entièrement vaccinés demeure, mais ils ne seront plus obligés de rester en quarantaine en attendant leur résultat.

Les non-vaccinés devront toujours passer un test à leur arrivée et au huitième jour de leur retour et respecter les 14 jours d’isolement.

Les enfants de moins de 12 ans qui sont accompagnés par des adultes adéquatement vaccinés n’auront plus à rester à la maison en quarantaine avant de pouvoir retourner à l’école, au service de garde ou à leur camp.

Le test de dépistage avant le retour est toujours d’actualité. Par contre, le résultat d’un test antagonique de dépistage rapide de la COVID-19 effectué le jour précédant leur vol ou leur arrivée à la frontière terrestre ou par voir maritime sera accepté tout comme le test moléculaire par PCR effectué au maximum 72 heures avant leur vol ou leur arrivée.

Les tests rapides que les Québécois ont pu recevoir en pharmacie, à l’école ou dans les services de garde éducatifs à l’enfance ne peuvent servir de preuve pour entrer au pays. Il doit être autorisé dans le pays dans lequel le voyageur se l’est procuré et être effectué par un laboratoire, un organisme de la santé ou par des services de télésanté.

Cela fait des mois que le gouvernement du Canada recommandait d’éviter tous les voyages non essentiels à l’extérieur du pays. Maintenant, il est recommandé de prendre des précautions sanitaires spéciales.

Contraintes restantes

Il n’en demeure pas moins que les autorités ont gardé quelques restrictions. Tous les voyageurs, et cela, peu importe la durée du séjour à l’extérieur doivent saisir les renseignements obligatoires dans l’application ArriveCAN. En cas de résultat positif, ils doivent prolonger leur séjour à l’étranger.

En plus des mesures sanitaires canadiennes, les personnes désirant voyager doivent tenir en compte aussi de celles de la destination choisie en plus de s’informer de la situation pandémique.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des lanaudoises se démarquent dans leur métier traditionnellement masculin

La remise de la bourse Pilote & Filles, qui a pour but d'encourager les femmes à explorer et intégrer les métiers non traditionnels, a eu lieu le 19 mai dernier, lors d'une cérémonie virtuelle animée par Marie-Lise Pilote. Cette année, ce sont 268 femmes provenant de cinq régions du Québec qui ont posé leur candidature. Certaines participantes ...

Le grand ménage se poursuit à Saint-Charles-Borromée

La Ville de Saint-Charles-Borromée continue de faire un grand nettoyage des dégâts causés par la tempête de samedi dernier, à l'aide de ses équipes sur le terrain. Le grand nettoyage devrait prendre fin le 3 juin prochain, selon la Ville. Les travaux urgents priorisés Les orages violents du 21 mai dernier ont causé des dommages importants ...

Des travaux d’asphaltage sont prévus à Lavaltrie à partir du 29 mai

Le ministère des Transports informe que des travaux d’asphaltage seront réalisés sur les bretelles situées au carrefour des autoroutes 31 et 40 à Lavaltrie, à compter du 29 mai, pour une durée de six semaines. Durant ce chantier, des fermetures complètes de bretelles sont à prévoir la nuit. Des chemins de détour seront proposés aux usagers de la ...