Publicité

2 décembre 2021 - 18:00

Sondage de satisfaction des usagers

Les gens sont satisfaits à 84 % du CISSS de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Les comités des usagers (CU) du Nord et du Sud de Lanaudière, en collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière, ont réalisé un sondage téléphonique auprès de 1 000 usagers pour évaluer leur degré de satisfaction quant aux soins et aux services à domicile, et ce, dans les 6 MRC de la région, entre le 9 mars et le 17 avril 2020.

Dans sa globalité, le CISSS de Lanaudière est fier d’avoir obtenu un taux de satisfaction élevé. En effet, 84 % des usagers se sont dits très satisfaits et 14 % satisfaits des soins et des services reçus de la part des travailleurs de la santé et des services sociaux.

Grâce à ce sondage, les CU ont dégagé des pistes d’amélioration et plusieurs gestes ont rapidement été posés par la Direction du CISSS, à savoir :

-Implication plus grande des usagers dans l’élaboration de leur plan d’intervention, en s’assurant qu’il tient compte de leurs préférences et de leurs attentes et qu’il est bien compris;

-Prise de mesures additionnelles pour s’assurer du respect de l’usager et de son
milieu de vie;

-Consignes pour valider que l’usager sait qui joindre en cas de besoin;

-Différentes actions déployées afin de diminuer le délai d’accès aux services professionnels;

-Information donnée aux usagers sur leurs droits, leurs recours et la marche à suivre en cas d’insatisfaction auprès des professionnels et des comités d’usagers ou pour porter plainte.

« Entendre la voix des usagers est primordial pour l’équipe de Direction du CISSS. C’est pourquoi nous accueillons positivement et avec ouverture les pistes de recommandations suggérées par nos comités des usagers. À cet effet, des actions sont déjà en cours », mentionne Mme Maryse Poupart, présidente-directrice générale du CISSS de Lanaudière.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.