Publicité

17 novembre 2021 - 18:00

Événements Attractions Québec (ÉAQ)

Un bilan d’achalandage pour l’été 2021 sous le signe du rattrapage

Par Mathieu Savard, Journaliste

Événements Attractions Québec (ÉAQ) a dévoilé le bilan d’achalandage des attractions touristiques québécoises pour la saison estivale 2021 et le portrait semble être variable.

Le bilan démontre une hausse généralisée pour tous les types d’activités, que ce soit intérieur ou extérieur, gratuit ou payant, dans toutes les régions, il y a eu une hausse d’achalandage moyenne de 88,4 % pour les mois de mai à août 2021 par rapport à la même période en 2020.

Malheureusement, il reste encore plus de 40 % du total des visites à récupérer pour revenir à un achalandage prépandémie, c’est-à-dire au même niveau que 2019.

«Les grandes attractions, c’est-à-dire dont le budget de fonctionnement annuel est de 1 M$ et plus, ont été plus impactées en 2020 par les mesures sanitaires, notamment en raison de leur capacité d’accueil limitée de façon importante, habituellement plus grande, mais elles récupèrent dans des proportions plus élevées. Toutefois, il leur reste encore à récupérer plus de 50 % de leur achalandage pour revenir au niveau de 2019 », selon Événements Attractions Québec.

Durant les dix dernières années, l’année 2020 a créé une fracture dans l’histoire du secteur touristique pour la province de Québec. 

Aucune donnée spécifique de la région n’était disponible pour voir si l’achalandage a gardé un rythme normal sur le territoire.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.