Publicité

1 février 2021 - 08:00

Héma-Québec

Collecte de sang à Saint-Charles-Borromée le 10 février

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Héma-Québec et le Service de prévention des incendies organisent une collecte de sang à Saint-Charles-Borromée le mercredi 10 février, entre 13 h et 20 h, au Centre André-Hénault situé au 249 chemin du Golf.

L’objectif de cet événement est d’accueillir 75 donneurs.

Il est à noter que 1 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour, afin de garantir un niveau de réserve optimal, même en temps de pandémie.

Héma-Québec met tout en place pour continuer à faire du don une expérience sécuritaire. De nombreuses mesures sur l’ensemble des sites de collecte, notamment des contrôles de l’accès aux sites de collecte avec prise de température des donneurs et des bénévoles, des mesures de désinfection supplémentaires et une organisation logistique des collectes revue afin de respecter les mesures de distanciation.

Il est également nécessaire de prendre rendez-vous avant de se présenter en collecte en contactant le 1 800 343-7264 (SANG) ou en écrivant à [email protected]

Qui peut donner du sang?
Toute personne en bonne santé, âgée de 18 ans ou plus, peut généralement faire un don de sang.

Avant de se présenter à une collecte, il est possible de vérifier son admissibilité auprès du Service à la clientèle-donneurs au 1 800 847-2525 ou de consulter le site Web d’Héma-Québec au www.hema-quebec.qc.ca, section Donneurs > Sang > Puis-je donner?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.