Publicité

21 décembre 2020 - 10:45

Santé publique

La vaccination contre la COVID-19 débute cette semaine dans Lanaudière

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière a annoncé que la campagne de vaccination contre la COVID-19 débutera sous peu dans la région. Les équipes du CISSS sont actuellement très mobilisées dans les préparatifs afin d’être prêtes à vacciner, dès que les vaccins seront livrés.

Une équipe dédiée à cette importante opération est en place et est supervisée par Philippe Ethier, DGA du CISSS. En étroite collaboration avec la Dre Joane Désilets de la Direction de santé publique, ceux-ci travaillent avec des représentants de plusieurs directions du CISSS qui veilleront au bon fonctionnement de cette campagne de vaccination, qui constitue une priorité organisationnelle de premier plan.

Clientèles priorisées
Tel qu’annoncé par le ministère de la Santé et des Services sociaux, les vaccins seront d’abord administrés aux deux premiers groupes priorisés par le Comité sur l’immunisation du Québec, dans la région.

Ces deux groupes sont : les personnes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les CHSLD et les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux œuvrant auprès des résidents.

Début de la campagne au CHSLD Parphilia-Ferland
Dans Lanaudière, c’est le Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL) qui a été désigné comme premier site de vaccination. Ce sont donc les résidents et les membres du personnel du Centre d’hébergement Parphilia-Ferland, situé au CHDL, qui seront vaccinés à compter de cette semaine.

Pour les autres installations, les résidents et les membres du personnel seront informés du calendrier de vaccination dès qu’il sera connu, et ce, en fonction de la réception des doses de vaccin.

Communication et information concernant la vaccination
« Il est important de préciser que le début de la vaccination ne signifie pas la fin des mesures sanitaires. En effet, plusieurs mois seront nécessaires pour immuniser une part suffisamment importante de la population. Il faut donc conserver nos bonnes habitudes et ne pas baisser notre vigilance à cet égard », a tenu à préciser le Dr Richard Lessard, directeur régional de santé publique.

« Nous arrivons à une étape charnière de cette lutte à la pandémie avec la vaccination », de poursuivre Caroline Barbir, PDG du CISSS par intérim. « Toutes les étapes du déroulement de cette campagne seront respectées suivant les directives du ministère. Nos équipes sont actives et mobilisées afin d’assurer le bon fonctionnement de cette opération historique ».

Il aussi important de préciser que les vaccins arriveront en doses limitées et que les clientèles ciblées seront jointes au moment opportun.

La Direction du CISSS tiendra informée la population de l’évolution de la campagne et déposera toute l’information utile sur son site Web, dans la section dédiée à la COVID-19.

En terminant, la population en général sera informée des modalités de prise de rendez-vous entourant la vaccination, par ordre de priorisation, dès qu’elles seront connues. Il n’est donc pas nécessaire d’appeler son CLSC ou la Direction de santé publique à ce moment-ci.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.