Publicité

14 octobre 2020 - 17:30

Somme de 5 000 $

De la petite enfance à l'université, le Centre régional universitaire soutient le CREVALE

Par Salle des nouvelles

Le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) accueille la confirmation d'un soutien financier de la part du Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL). Cette somme de 5 000 $ permettra au CREVALE de faciliter la transition vers la signature d’une nouvelle entente sectorielle en réussite éducative dans la région.

En octroyant cette somme pour une période d'un an, le CRUL confirme qu’il est plus que jamais important de valoriser la réussite éducative de la petite enfance à l’université.

Ann-Marie Picard, directrice générale du CREVALE, déclare : « Alors que l’année qui vient sera ponctuée de négociations entourant le renouvellement des financements tant privés que gouvernementaux, cet appui financier arrive à point et nous permettra de diversifier les actions essentielles à la mobilisation régionale ».

« Le CRUL est heureux d'être de la partie et de faire sa part dans le financement des activités du CREVALE, qui porte chaque jour des actions concrètes pour la réussite éducative des jeunes Lanaudois. Son expertise régionale permet une vigie de proximité et la coordination d'actions ciblées et nécessaires », de préciser Pierre-Luc Bellerose, directeur général du CRUL.

Rappelons que le CREVALE a pour mission de favoriser la concertation de la communauté lanaudoise par la mobilisation, la sensibilisation, l’accompagnement, la diffusion et le transfert de connaissances, et l’évaluation pour accroître la réussite éducative de tous.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.