Publicité

6 octobre 2020 - 12:00

De l'artiste Oscar Dario Parra

La Ruelle des artistes accueille 13 portraits d'immigrants et de minorités visibles

Par Salle des nouvelles

Dès maintenant, visiteurs et usagers du centre-ville sont invités à emprunter la Ruelle des artistes, située entre le stationnement public Manseau et la place Bourget, pour y découvrir l’exposition « Nous sommes tous immigrants » signée Oscar Dario Parra.

Exposée jusqu’au 31 janvier 2021, l’œuvre d’Oscar Dario Parra présente des histoires et des visages d’immigrants, tous différents les uns de autres.

À travers sa série de photographies, chacune accompagnée d’un témoignage, l’artiste illustre la diversité de l’immigration ainsi que la résilience des individus qui la vivent et souhaite transmettre l’idée que les êtres humains sont tous des immigrants, de première ou de quinzième génération.

Les 13 portraits au cœur de cette exposition sont ceux de réfugiés, de minorités visibles et de personnes qualifiées d’étrangères, de tout âge et de toute nationalité.

Qui est Oscar Dario Parra?

L’être humain est au centre de la démarche artistique d’Oscar Dario Parra. Depuis 15 ans, il explore ce thème par le théâtre, le cinéma et la photographie.

Suite à sa formation en photographie à Montréal, il a fondé sa propre entreprise : Oskar Dap Photographer. Ayant été influencé par plusieurs cultures tout au long de sa vie, l’artiste d’origine colombienne souhaite utiliser son art tel un outil pour vaincre les tabous reliés à l’immigration et au multiculturalisme dans la société.

Pour plus de détails sur la Ruelle des artistes, consultez le www.joliette.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.