Publicité

14 septembre 2020 - 13:00

Au profit de la Fondation pour la Santé

C’est reparti pour la vente de paniers de légumes dans le Nord de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière a annoncé la 4e édition de la campagne de financement Ensemble, cultivons la santé! réalisée en partenariat avec le Groupe Connexion. La campagne, caractérisée par la vente de paniers de légumes, débute ce 14 septembre sur l’ensemble du territoire du Nord de Lanaudière avec l’objectif d’amasser 20 000 $.

Chaque panier, vendu au prix de 20 $, est composé de produits maraîchers locaux provenant majoritairement de l’entreprise de production agricole Vegkiss, une filiale du Groupe Connexion. Les paniers, dont 100 % des sommes amassées sont remises à la fondation, sont en vente au www.cultivonslasante.com et la cueillette se fera au siège social de l’entreprise. Pour chaque commande de 10 paniers et plus, la livraison sera gratuite.

Rappelons que cette activité de financement s’inscrit dans le plan quinquennal du Groupe Connexion qui s’est engagé à contribuer à la hauteur de 100 000 $ à la campagne majeure Donnez avec cœur de la fondation.

Claude Laporte, vice-président exécutif au Groupe Connexion, témoigne de la volonté de l’entreprise : « Avec Ensemble, cultivons la santé!, nous avons le désir de faire une différence dans notre communauté. Nous sommes certains que les fonds amassés auront un impact direct en matière de santé au sein de la population. »  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.