Publicité

25 juin 2020 - 15:00

Une pétition des résidents circule pour éviter les débordements observés dimanche 21 juin

Rawdon limite l'accès aux parcs et cascades jusqu'au 30 juin

Par Salle des nouvelles

La chaleur accablante des derniers jours a attiré des gens de l’extérieur dans l’ensemble de la MRC de Matawinie, dont la municipalité de Rawdon, lesquels ont profité des ressources naturelles telles que le parc des cascades afin de se rafraîchir dans un site naturel et enchanteur. Plusieurs débordements ont été observés dimanche dernier lors de ces rassemblements et une pétition des résidents de la Matawinie circule actuellement, demandant aux élus municipaux de mettre en place des mesures pour éviter que la situation ne se reproduise.

« On est bien évidemment sensible à ce qu’ont vécu nos citoyens lors de la dernière fin de semaine. On souhaite que les gens soient respectueux autant dans leur relation avec les autres qu’au niveau de l’environnement, afin d’assurer la qualité du milieu à nos citoyens » a mentionné le préfet de la MRC, Sylvain Breton.

Depuis hier, la municipalité de Rawdon a pris la décision de limiter exclusivement l’accès aux parcs des cascades, des chutes Dorwin et de la plage municipale à ses citoyens jusqu’au 30 juin prochain. Des représentations ont également été faites auprès de la Sûreté du Québec afin de porter des attentions spéciales durant les patrouilles sur le territoire.

« Nous appuyons la décision de la municipalité de Rawdon visant à assurer la sécurité et la quiétude de ses résidents », a ajouté M. Breton.

Quant aux demandes véhiculées dans la pétition à l’effet de mettre en place des mesures d’atténuation des impacts et de réserver certaines plages horaires dans les commerces de services essentiels, la MRC laisse le soin à chaque municipalité et commerçant de la région d’agir dans ce qu’ils jugent approprié comme mesures de sensibilisation et d’atténuation pour les résidents. « On souhaite voir les gens de l’extérieur puisque c’est bon pour l’économie locale, particulièrement dans le contexte de la pandémie actuelle. On demande donc la collaboration de tous pour faire preuve de civisme et de respect dans leurs interactions », a conclu M. Breton.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.