Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Des initiatives sanitaires en collaboration avec les principaux acteurs de la restauration

Pour l'ouverture des restaurants, la CNESST publie un guide

durée 06h00
9 juin 2020
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

En vue de la réouverture prochaine des restaurants, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend disponibles des outils pour appuyer spécifiquement le secteur de la restauration dans la prise en charge de la santé et la sécurité du travail dans le contexte de la COVID-19.

L’objectif est de soutenir les employeurs et les travailleurs et travailleuses dans la mise en place des mesures de prévention appropriées et s’assurer que leurs activités peuvent reprendre dans les conditions les plus sûres et les plus saines possibles. Un guide virtuel de normes sanitaires COVID-19, une affiche ainsi qu’une liste de vérifications quotidiennes peuvent être téléchargés dès maintenant sur le site Web de la CNESST.

Ces outils font partie de la Trousse COVID-19, élaborée par la CNESST de concert avec la Direction générale de la santé publique (DGSP), l’Institut national de santé publique du Québec, le ministère du Tourisme, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, l’Association des restaurateurs du Québec, Restaurants Canada et d’autres membres de ce secteur, la CSN et
UNIFOR.

La trousse offre une réponse aux préoccupations des travailleurs et travailleuses quant aux mesures de prévention à mettre en place pour éviter la propagation du virus.

En collaboration avec les acteurs du domaine

« Je suis conscient que le secteur de la restauration a été durement touché par la pandémie, mais nous devions absolument porter une attention particulière à la santé et à la sécurité des travailleurs et travailleuses ainsi qu’à celle de la clientèle avant d’autoriser la réouverture », a fait savoir Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

« La CNESST est sensible aux problèmes particuliers de ce secteur et a mis tous les moyens nécessaires afin que la santé et la sécurité soient au cœur de cette relance, a observé Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la
CNESST. Nous ne pouvions cependant faire aucun compromis avec la sécurité des travailleurs, des travailleuses, des employeurs et du public. En collaboration avec les principaux acteurs du domaine, nous sommes arrivés à trouver des solutions innovantes pour préserver la santé de tout un chacun. »

La trousse sera évolutive et s’adaptera aux mesures et aux recommandations de la DGSP. Les informations qu’elle contient demeurent valides jusqu’à ce que la DGSP déclare la fin de la crise sanitaire.

Voici le lien où trouver et télécharger les outils de la trousse de la CNESST destinés au secteur de la restauration.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Maison Jean Lapointe souhaite rejoindre les jeunes en ligne avec l'initiative TBH

La Maison Jean Lapointe a lancé une initiative pour rejoindre les jeunes sur les réseaux sociaux afin de prévenir les dépendances aux drogues et à l'alcool chez les 12 à 17 ans. L'initiative TBH, pour «To be honnête», permettra à l'organisme de continuer à atteindre les jeunes de cette tranche d'âge pendant les vacances scolaires. La Maison ...

Le contenu haineux généré par l'IA est en augmentation, disent des experts

Le contenu haineux généré par l'intelligence artificielle (IA) est de plus en plus présent, selon des experts. «Je pense que tous ceux qui font des recherches sur les contenus haineux ou les médias haineux voient de plus en plus de contenus générés par l'IA», a affirmé Peter Smith, journaliste qui travaille pour le Réseau canadien ...

En moyenne un enfant par jour se rend aux urgences en lien avec une noyade

Au Québec, pendant les mois d'été, en moyenne un enfant par jour se rend aux urgences pour une noyade ou une quasi-noyade, selon une nouvelle étude. L'étude sera officiellement présentée en septembre lors du congrès annuel de l'Association canadienne de chirurgie pédiatrique, mais le Dr Hussein Wissanji, chirurgien pédiatrique à l'Hôpital de ...