Publicité

25 février 2020 - 07:00

Sciences de l'administration

Compétition Hermès : des étudiants du cégep remportent la 2e place

Par Salle des nouvelles

Des étudiantes et étudiants du Cégep à Joliette inscrits en Techniques administratives ont fait valoir leur savoir-faire, lors de la compétition Hermès organisée par la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval. Six équipes représentaient le collège dans cette compétition académique intercollégiale et l’une d’entre elles a réussi à monter sur le podium.

Le principe de la compétition Hermès est simple : elle vise à mettre à l’épreuve la capacité d’analyse des étudiants, leur créativité ainsi que leurs compétences oratoires, trois habiletés primordiales dans le milieu des affaires.

L’équipe joliettaine composée de Mégane Gariépy, Jérémi Poirier et Christophe Bonin s’est méritée la deuxième position dans la catégorie comptabilité. Ils ont offert une très belle performance en proposant une solution audacieuse, tout en se démarquant des autres équipes.

Les étudiants et étudiantes ayant participé sont : Anabel Malo, Émilie Lemay, Justine Migué, Mégane Gariépy, Jérémi Poirier, Christophe Bonin, Alexandra Vassina, Juliette Lavallée, Jérémy Chamberland, Annie Thibodeau, Nicolas Gagnon, Philippe Blais-Giroux, Véronique Mc Clure, Élysée Picone, Gabrielle Hétu, Cassandra Tudeau, David Prévost et Rafael Lavoie-Rodriguez.

Les six équipes ont bien performé, témoignant du même coup de la qualité de l’enseignement et de la pédagogie des enseignants et enseignantes du Cégep à Joliette. L’implication du personnel enseignant qui a guidé les équipes dans leur préparation s'est révélée essentielle. En ce sens, le travail d'encadrement et de support aux étudiant de Martine Haché, Serge Lepage et Mylène Viens a été souligné.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.