Publicité
28 février 2019 - 12:42 | Mis à jour : 13:05

Pour de meilleures conditions de stage.

Les étudiants du Cégep de Lanaudière démontrent leur ras-bol

Par Salle des nouvelles

La campagne Stagiaires en solde s’est étendue en Lanaudière, alors que des actions de mobilisation ont eu lieu sur les campus de Joliette et de L’Assomption. Les présidents des associations étudiantes de Joliette (REECJL) et de L’Assomption (AGECRLA), de même que le président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), exhortent le gouvernement à prendre des mesures concrètes rapidement.

La campagne Stagiaires en solde est menée par les associations membres de la FECQ et celles de son homologue universitaire, l’Union étudiante du Québec (UEQ). Elle vise à mobiliser la population étudiante autour de la compensation financière des stagiaires et l’accès à des protections légales pour les étudiants et étudiantes en milieux de stage.

Eugène-Emmanuel Dubuc, président du REECJL, déclare ainsi: « la population étudiante de toute Lanaudière est solidaire des stagiaires. C’est un message fort qui est envoyé : celui que les étudiants sont impatients de voir ce que fera Jean-François Roberge à l’issue du chantier. Il nous a dit que le statu quo n’était pas une option, on s’attend donc à des solutions tangibles! »

Rappelons que 22,4% des stagiaires n’ont pas de contrat formel lors de leur stage et que les normes du travail ne protègent que peu d’entre eux. 77% des étudiants stagiaires ne sont pas rémunérés, principalement dans les domaines public, parapublic et communautaire.

« C’est complètement inéquitable comme conditions! Les milieux de stage non rémunérés sont principalement occupés par des femmes. Améliorer les conditions de stage dans ces domaines d’étude aura pour effet de les revaloriser! », indique quant à lui Alexandre Galarneau, président de l’AGECRLA.

La population étudiante de Terrebonne aura l’occasion de se mobiliser dans le cadre de Stagiaires en solde dans les prochaines semaines.

La FECQ, qui rassemble 26 associations étudiantes collégiales, dont celles de Joliette et Terrebonne, est claire.

« Le gouvernement a demandé six mois pour agir. S’il veut remplir son engagement, le ministre des Finances Éric Girard devra prévoir des sommes pour compenser les stagiaires. Des mesures doivent être mises en place rapidement! », conclue Fred-William Mireault, président de la FECQ.

Pour visiter le site de campagne: www.stagiairesensolde.com ou cliquez ici pour visitez la page Facebook.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.