Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 juin 2018 - 14:30

Lancement d’une pétition pour dénoncer le manque de lits à l'Hôpital Pierre-Le Gardeur

Par Salle des nouvelles

Le 22 juin dernier, la pétition demandant au gouvernement de porter à 250 le nombre de lits additionnels que devrait comprendre l'Hôpital Pierre-Le Gardeur (HPLG), située à Terrebonne, a été mise en ligne.
 

Les trois organisations requérantes sont le Comité des usagers du Sud de Lanaudière (CDU), FADOQ - Région Lanaudière et l'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées - L'Assomption (AQDR) qui estiment que le boom démographique et le vieillissement de la population, que connaît la région lanaudoise, nécessitent un ajout de 250 lits minimalement. Or, à la suite d’une demande d'accès à l'information concernant le projet d'agrandissement de l'HPLG, les instigateurs de la pétition ont pris connaissance des informations officielles qui stipulent que le ministère de la Santé et des Services sociaux prévoit un ajout de seulement 150 lits.
 

La population est invitée à prendre connaissance de cet enjeu et à signer dès maintenant cette pétition disponible via le www.fadoq.ca/lanaudiere/actualites/sondage/petitionhplg.


L'Hôpital Pierre-Le Gardeur compte actuellement 283 lits. L'ajout des 250 lits additionnels en assurerait un total de 533 pour 320 000 résidents. De plus, ce besoin de 250 lits est aussi clairement identifié dans l'Avis de reconnaissance du besoin émanant de la direction du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Lanaudière en collaboration avec les gens du ministère de la Santé et des Services sociaux, daté de juin 2015.


Le Comité des usagers du Sud de Lanaudière (CDU), FADOQ - Région Lanaudière et l'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées - L'Assomption (AQDR) invitent donc la population à signer massivement la pétition dès maintenant au www.fadoq.ca/lanaudiere/actualites/sondage/petitionhplg.

La pétition sera en ligne jusqu'au 15 octobre prochain. Une pétition en format papier est également disponible.




 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.