Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 juin 2018 - 12:16 | Mis à jour : 12:26

12 classes de maternelle ouvriront leurs portes dès septembre

Par Salle des nouvelles

Pour que tous les enfants aient les mêmes chances de réussite, 12 nouvelles classes de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé (TPMD) ouvriront leurs portes dès septembre dans la région de Lanaudière. Rappelons qu'à travers la province, 111nouvelles classes seront ajoutées au cours de la prochaine année, ce qui représente un investissement additionnel de 14 millions de dollars.

La ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, Mme Lise Thériault, au nom du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx, en a fait l'annonce aujourd'hui.

En lien avec cette annonce, mentionnons également que des agents de transition seront ajoutés dans chaque commission scolaire et que nouveau matériel éducatif adapté aux élèves de la maternelle sera ajouté.

Citations :

« Ces 12 nouvelles classes dans la région de Lanaudière permettront assurément de favoriser la réussite éducative d'un plus grand nombre d'enfants. Grâce à cet ajout, l'offre de services éducatifs sera bonifiée, ce qui permettra aux jeunes de s'initier rapidement au milieu scolaire et de s'éveiller au plaisir d'apprendre. Nous leur donnons ainsi les outils nécessaires pour entreprendre leur vie scolaire avec les meilleures chances de réussite. »

Lise Thériault, ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation

L'ensemble des mesures annoncées aujourd'hui visant la maternelle jusqu'à la 2e année du primaire fait la démonstration de l'importance que nous accordons à l'éducation des tout-petits. En effet, nous devons offrir à nos enfants des occasions d'apprendre à lire, à écrire et à compter. Il s'agit de fondations importantes sur lesquelles ils pourront bâtir leurs futurs apprentissages. Nous devons tout mettre en œuvre pour éveiller le goût d'apprendre chez chaque enfant et les mesures annoncées aujourd'hui traduisent notre volonté d'y arriver. »

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Faits saillants :

  • La Stratégie Tout pour nos enfants, lancée en janvier 2018, propose un plan ambitieux d'ajout de ressources, de la maternelle à la 2année du primaire, en plus de ressources financières importantes d'ici 2022.
  • Les mesures annoncées aujourd'hui par le ministre Proulx permettent la mise en œuvre de cette stratégie. Entre autres :
    • L'ajout de 111 classes de maternelle 4 ans TPMD porte à 400 le nombre de classes ouvertes à travers le Québec dont le déploiement se poursuit en complémentarité avec les services éducatifs à l'enfance (14 M$);
    • Parmi ces 111 classes, 4 seront situées dans des milieux plurilingues et pluriethniques (projet pilote de 500 000 $);
    • Une somme de 3 millions de dollars permettra l'acquisition de matériel éducatif destiné à ces mêmes enfants, tandis qu'un montant de 600 000 $ servira à l'achat de livres de littérature jeunesse pour les classes de l'éducation préscolaire et du 1er cycle du primaire;
    • Des agents de transition seront engagés dans chaque commission scolaire pour assurer la transition, la mobilisation, la concertation et le soutien des intervenants (8 M$);
    • Une table de travail sur l'éducation préscolaire, sous la présidence de Mme Monique Brodeur, doyenne de la Faculté des sciences de l'éducation de l'UQAM, sera mise sur pied dès le 26 juin prochain. Cette table aura notamment le mandat de réfléchir au renforcement de la formation initiale et continue du personnel enseignant qui travaille au préscolaire;
    • Du soutien, de l'accompagnement et des formations seront offerts par le Ministère aux intervenants de l'éducation préscolaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.