Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 mars 2018 - 15:00

Les activités de recherche, d’innovation et de transfert d’expertise se développent au Cégep régional de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Depuis les dernières années, les activités de recherche occupent une place exponentielle au Cégep régional de Lanaudière (CRL).

Subventions du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

Depuis le mois de décembre dernier, trois subventions du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada ont été octroyées à des membres du personnel du CRL. S’inscrivant dans le Programme d’innovation dans les collèges et la communauté, ces subventions visent à encourager les établissements collégiaux et les entreprises à établir des partenariats dans une optique d’expertise et de transfert des connaissances.

Samira Chbouki, enseignante au département d’horticulture au collège constituant de Joliette et chercheure en bioalimentaire et génie de l'environnement, a obtenu une subvention. Son projet s’inscrit dans le domaine de la microbiologie appliquée au domaine horticole.

INÉDI a aussi obtenu deux d’entre elles pour ses projets portant sur le design d'une interface de téléprésence et sur des capteurs intelligents intégrés à des vêtements pour la détection des chutes.

Soulignons que deux projets de recherche d’INÉDI ont également été récompensés lors de la 11e édition des Grands prix du Design qui s’est tenue le 13 février dernier. Les deux projets sont le patin de vitesse APEX et les urnes funéraires ROOTS.

« Le Cégep valorise et encourage l’innovation et la recherche et en a fait un axe de son Plan stratégique 2015-2020. Toutes ces subventions et récompenses reçues démontrent l’expertise de nos centres et de nos ressources » conclut Marcel Côté, directeur général du Cégep régional de Lanaudière.

Demande de reconnaissance à titre de centre collégial de transfert de technologie (CCTT)

Au cours des dernières semaines, le CRL a déposé deux demandes afin que ses centres d’expertise et de recherche soient reconnus en tant que centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT). En effet, le CERESO, le Centre d’expertise et d’accompagnement en innovation sociale du Cégep à L’Assomption, ainsi que Bio.Enviro.In, le Centre d’innovation bioalimentaire, horticole et environnemental du Cégep à Joliette, ont déposé leur demande au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, lequel est responsable de ces centres. Les deux demandes ont pu compter sur de nombreux appuis de leur milieu, comme des entreprises, des organismes à but non lucratif ainsi que différentes instances locales, régionales et provinciales.

« La reconnaissance de nos centres comme CCTT assurerait un financement important et récurrent pour permettre de continuer de mener des activités de recherche et d’innovation. Elle permettrait de témoigner de nos expertises et des travaux qui ont été menés depuis plusieurs années. », souligne Dominic Leblanc, responsable régional de la recherche au Cégep régional de Lanaudière.

Rappelons que depuis 2014, INÉDI, le Centre d’expertise et de recherche en design industriel du Cégep à Terrebonne, est reconnu à titre de CCTT.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.