Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 février 2018 - 15:13

À la découverte de la Teranga Sénégalaise!

Par Salle des nouvelles

Le 27 février prochain, 19 ambassadeurs de l’école secondaire de l’Érablière située à Saint-Félix-de-Valois s’envoleront afin d’effectuer un premier stage d’initiation à la coopération internationale de 15 jours au Sénégal, en Afrique.

Seize jeunes, dont la majeure partie sont des finissants du programme POM et trois accompagnateurs, dont la coordonnatrice au programme et une enseignante du premier cycle, prendront part à des activités de construction et de rénovation d’une école primaire d’un petit village de 900 habitants.

Supervisés par l’organisme Mer et Monde, les stagiaires auront la chance inestimable de vivre une immersion complète en terre sénégalaise. « Pour nous, ça représente la conclusion  de 5 années destinées à la solidarité internationale. Nos jeunes POM ont été sensibilisés et ont participé à divers projets solidaires durant leur passage à l’école, mais cette finalité du stage est comme la cerise sur le sundae. C’est l’aboutissement d’un rêve » raconte Amélie Gougeon, coordonnatrice du programme POM qui fêtera ses 10 ans l’an prochain. 

C’est le deuxième voyage en Afrique pour l’Érablière, mais le premier consacré entièrement à la coopération internationale. « Pour nous, et pour les élèves qui ont embarqué dans l’aventure, il était primordial de vivre et comprendre cette réalité économique et sociale. Un réel désir de rencontre est au cœur même des motivations de chaque individu qui prendra part à cette grande aventure », de conclure Mme Gougeon.

Démarré il y presque dix ans, le programme POM pour « Ouverture sur le monde » se veut une concentration régionale de la Commission scolaire des Samares et est unique dans la région. L’enrichissement scolaire, les langues, les activités en engagement communautaire, les projets multidisciplinaires et les possibilités de voyages font de ce programme une richesse pour le milieu scolaire en Matawinie. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.