Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Négociations 2023

Grève de la FAE: «c'est pas parce qu'on jase qu'on est sur le point de régler»

durée 18h00
12 décembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Après avoir parlé d'«avancées réalisées au cours des dernières heures» lundi soir, la FAE a calmé les ardeurs, mardi, justifiant sa déclaration par le fait que le gouvernement «semble enfin vouloir parler également des demandes syndicales, pas seulement des demandes patronales».

«Ce n'est pas parce qu'on jase qu'on est sur le point de régler», a insisté le vice-président de la Fédération autonome de l'enseignement, Patrick Bydal, mardi, lors d'un point de presse au départ d'une manifestation de ses membres à Montréal.

Les 66 000 enseignants des niveaux primaire et secondaire membres de la FAE sont en grève illimitée depuis le 23 novembre.

Les parties sont donc encore loin d'une entente.

Le changement constaté, «c'est qu'enfin le gouvernement semble vouloir parler à la table de négociation non seulement de ses demandes, mais également des demandes des enseignants».

M. Bydal n'a pas voulu donner de détails sur le contenu de ces négociations sectorielles. «Il y a des discussions sur l'ensemble des priorités.»

Lundi matin, la FAE avait révélé avoir fait une concession, qu'elle qualifiait de très importante, quant à l'affectation du plus grand nombre possible d'enseignants aux classes au mois de juin plutôt qu'à la rentrée en août. Mais elle avait déploré que le gouvernement lui avait répondu qu'il lui fallait faire encore d'autres compromis.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...

durée Hier 18h00

L'ombudsman de la Défense demande aux députés de rendre son bureau indépendant

L'ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes demande aux députés de régler un conflit d'intérêts évident et de rendre son bureau indépendant. Gregory Lick a soulevé lundi au comité de la défense de la Chambre des communes que son bureau relève du ministre de la Défense, même s'il est censé superviser ce ministère. M. ...

durée Hier 15h00

Travailleurs de 60 ans et plus: le CPQ lance son projet, avec l'aide de Québec

Le Conseil du patronat du Québec implante son projet visant à favoriser le maintien en emploi des travailleurs de 60 ans et plus, ou leur embauche, avec l'aide d'une subvention de près d'un million de dollars du ministère de l'Emploi. Au cours d'une conférence de presse, lundi à Montréal, la ministre de l'Emploi, Kateri Champagne Jourdain, a ...