Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Code de la sécurité routière

Québec annonce un projet pilote pour encadrer les trottinettes électriques

durée 16h15
6 juillet 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Un projet pilote de trois ans, dont le coup d'envoi sera donné le 20 juillet prochain, viendra encadrer l'utilisation des appareils de transport personnels motorisés (ATPM), tels que les trottinettes électriques et les appareils gyroscopiques. 

L'initiative, qui vient abroger les projets pilotes actuellement en cours sur les trottinettes électriques, a pour objectif «d'évaluer l'intégration sécuritaire de ces appareils à la circulation routière et de déterminer la pertinence d'introduire éventuellement de nouvelles dispositions au Code de la sécurité routière à leur sujet», a indiqué le ministère des Transports et de la Mobilité durable dans un communiqué diffusé jeudi après-midi.

Les usagers d'ATPM, qui doivent être âgés de 14 ans et plus et porter un casque de protection, pourront circuler librement dans les rues et les chemins dont la vitesse maximale permise n'excède pas 50 km/h, de même que sur les voies cyclables qui les longent.

Plusieurs règles de sécurité encadrent la circulation des ATPM dans le cadre du projet pilote, et ce, pour assurer la sécurité de tous.

La vitesse maximale de l'appareil doit être réglée à 25 km/h pour que son utilisateur puisse circuler sur la voie publique. 

L'engin doit aussi être équipé d'un réflecteur rouge à l'arrière et de chaque côté, de même qu'un réflecteur blanc à l'avant. Pour les déplacements nocturnes, un phare blanc à l'avant et un feu rouge à l'arrière sont obligatoires. Un système de freinage adéquat doit aussi être fonctionnel en tout temps.

Il sera interdit aux usagers de transporter un passager.

Advenant le non-respect d'une ou plusieurs de ces règles, les contrevenants s'exposent à des amendes de 200 $, a fait savoir le ministère.

———

Cette dépêche a été rédigée avec l'aide financière de la Bourse de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Marie-Ève Martel, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...

26 février 2024

L'ombudsman de la Défense demande aux députés de rendre son bureau indépendant

L'ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes demande aux députés de régler un conflit d'intérêts évident et de rendre son bureau indépendant. Gregory Lick a soulevé lundi au comité de la défense de la Chambre des communes que son bureau relève du ministre de la Défense, même s'il est censé superviser ce ministère. M. ...

26 février 2024

Travailleurs de 60 ans et plus: le CPQ lance son projet, avec l'aide de Québec

Le Conseil du patronat du Québec implante son projet visant à favoriser le maintien en emploi des travailleurs de 60 ans et plus, ou leur embauche, avec l'aide d'une subvention de près d'un million de dollars du ministère de l'Emploi. Au cours d'une conférence de presse, lundi à Montréal, la ministre de l'Emploi, Kateri Champagne Jourdain, a ...