Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon le directeur parlementaire du budget

Les ménages à faible revenu «ont maintenu leur pouvoir d'achat grâce aux prestations»

durée 14h00
22 juin 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le directeur parlementaire du budget affirme que les ménages à faible revenu ont pu maintenir leur pouvoir d'achat malgré une inflation élevée grâce au soutien des prestations gouvernementales.

Dans un rapport publié jeudi, le directeur parlementaire du budget (DPB) a analysé l'évolution du pouvoir d'achat des ménages à différents niveaux de revenu entre le dernier trimestre de 2019 — juste avant la pandémie — et jusqu'à la fin de 2022.

Le rapport indique qu'au cours de ces trois années, tous les ménages ont vu leur pouvoir d'achat augmenter — de 5 % dans l'ensemble — si l'on tient compte du revenu disponible. 

Ces données suggèrent donc que les ménages pouvaient acheter plus avec leurs revenus à la fin de l'année dernière qu'ils ne le pouvaient avant que la pandémie de COVID-19 ne frappe le Canada en mars 2020. 

Et ce malgré une hausse de l'inflation qui a culminé à 8,1 % l'été dernier.

Mais les ménages des 20 % de revenus les plus faibles ne peuvent pas faire face à la hausse du coût de la vie par l’entremise de leurs propres sources de revenu, indique le DPB. Les transferts gouvernementaux contribuent donc largement à la préservation de leur pouvoir d’achat.

«Ceci n’est pas le cas des ménages les mieux nantis: ils sont plus en mesure d’encaisser les contrecoups du coût de la vie avec leurs propres sources de revenu», souligne le DPB.

L'analyse a révélé que les «prestations pandémiques» ont préservé les revenus des ménages au début de la pandémie et ont en fait augmenté leur pouvoir d'achat.

Et si la hausse de l'inflation a dépassé celle des revenus pendant un certain temps, les ménages ont globalement vu leur pouvoir d'achat augmenter par rapport aux niveaux d'avant la pandémie.

«À la fin de la première année de la pandémie [2020], le revenu disponible avait augmenté plus rapidement que les prix à la consommation», indique le DPB.

Nojoud Al Mallees, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...

26 février 2024

L'ombudsman de la Défense demande aux députés de rendre son bureau indépendant

L'ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes demande aux députés de régler un conflit d'intérêts évident et de rendre son bureau indépendant. Gregory Lick a soulevé lundi au comité de la défense de la Chambre des communes que son bureau relève du ministre de la Défense, même s'il est censé superviser ce ministère. M. ...

26 février 2024

Travailleurs de 60 ans et plus: le CPQ lance son projet, avec l'aide de Québec

Le Conseil du patronat du Québec implante son projet visant à favoriser le maintien en emploi des travailleurs de 60 ans et plus, ou leur embauche, avec l'aide d'une subvention de près d'un million de dollars du ministère de l'Emploi. Au cours d'une conférence de presse, lundi à Montréal, la ministre de l'Emploi, Kateri Champagne Jourdain, a ...