Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Circuit électrique d’Hydro-Québec

VÉ au Québec: ajout de 367 bornes de recharge de 100 kilowatts dans 131 sites

durée 09h00
13 mars 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec investit près de 60 millions $ afin d’accroitre de 30 % son réseau actuel de bornes de recharge à courant continu (BRCC), qui en comprend plus de 1200. 

Dans un communiqué, le ministre de l'Environnement, Benoit Charette, précise lundi que 367 bornes de 100 kilowatts et plus seront réparties à travers 131 sites sur le territoire et s’ajouteront au réseau du Circuit électrique d’Hydro-Québec. 

Le gouvernement du Québec croit que cette initiative s’inscrit dans le Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030) qui prévoit 1,6 million de véhicules électriques (VE) immatriculés en 2030. Le ministre Charrette ajoute que l’ajout de 367 bornes publiques est une étape de plus vers la présentation de la prochaine stratégie gouvernementale sur la recharge de véhicules électriques, qui sera bientôt lancée. 

Le gouvernement estime qu’avec l’addition de ces nouvelles bornes, l’équivalent de 40 % de toutes les BRCC publiques actuellement disponibles au Canada seront situées au Québec. 

Benoit Charrette participe lundi au Sommet international des transports électriques et intelligents (TEI) qui se tient jusqu’à mercredi mars au Palais des congrès de Montréal. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...

26 février 2024

L'ombudsman de la Défense demande aux députés de rendre son bureau indépendant

L'ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes demande aux députés de régler un conflit d'intérêts évident et de rendre son bureau indépendant. Gregory Lick a soulevé lundi au comité de la défense de la Chambre des communes que son bureau relève du ministre de la Défense, même s'il est censé superviser ce ministère. M. ...