Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Présenté par le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos

Le dépôt d'un projet de loi sur les soins dentaires attendu mardi à Ottawa

durée 14h00
20 septembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, devrait présenter mardi un projet de loi sur les soins dentaires qui visera à permettre au gouvernement d'envoyer des chèques aux familles à revenu faible ou moyen pour les aider à payer les services de santé bucco-dentaire de leurs enfants.

La prestation pour les enfants admissibles de moins de 12 ans est la première étape d'un projet plus large du gouvernement en matière de soins dentaires. Ce dossier est un élément clé de l'accord de confiance entre le Parti libéral et le Nouveau Parti démocratique.

Le gouvernement versera notamment aux familles jusqu'à 650 $ par enfant par année, selon le revenu de leur ménage.

Les familles devront présenter une demande à l'Agence du revenu du Canada et attester que leur enfant n'est pas couvert par une assurance dentaire privée. Elles devront aussi confirmer qu'elles ont des frais dentaires à leur charge et qu'elles conserveront leurs reçus.

Le gouvernement espère pouvoir distribuer les premiers chèques d'ici le début du mois de décembre.

Pendant ce temps, le ministère de la Santé travaille toujours sur un programme de soins dentaires plus complet, qu'il espère mettre pleinement en œuvre d'ici 2025.

M. Duclos devrait présenter son projet de loi dès mardi, premier jour de la nouvelle session parlementaire à la Chambre des communes.

La lutte contre l'inflation devrait être l'un des sujets les plus abordés sur la colline parlementaire dans les prochaines semaines. Il faudra aussi surveiller les premiers échanges entre le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef conservateur Pierre Poilievre.

Les observateurs qui attendent cette première confrontation devront cependant attendre jusqu'à jeudi, car M. Trudeau sera à New York mardi et mercredi pour l'Assemblée générale des Nations unies.

- Avec des informations de Mia Rabson.

Laura Osman, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...

26 février 2024

L'ombudsman de la Défense demande aux députés de rendre son bureau indépendant

L'ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes demande aux députés de régler un conflit d'intérêts évident et de rendre son bureau indépendant. Gregory Lick a soulevé lundi au comité de la défense de la Chambre des communes que son bureau relève du ministre de la Défense, même s'il est censé superviser ce ministère. M. ...