Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Institut de la statistique du Québec

Québec: remontée de l'espérance de vie en 2021 qui surpasse celle de 2019

durée 10h30
4 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

L’espérance de vie des Québécois s’est remise du choc causé par la pandémie de COVID−19, selon les plus récentes données publiées mercredi par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

L’espérance de vie de la population québécoise a atteint 83 ans en 2021, après avoir été de 82,3 ans en 2020 et de 82,9 ans en 2019, l’année qui a précédé la crise sanitaire.

L’ISQ précise que selon les conditions de mortalité de 2021, la durée de vie moyenne s’établit à 81,1 ans chez les hommes et à 84,9 ans chez les femmes. 

Le bulletin intitulé ‘’La mortalité et l’espérance de vie au Québec en 2021’’ révèle que contrairement à ce qui a été observé au Québec, l’espérance de vie de 2021 n’est pas revenue au niveau de 2019 dans la majorité des pays pour lesquels des données sont disponibles. 

Avant la pandémie, on observait déjà un léger ralentissement de la croissance de l’espérance de vie au Québec, mais il était plus marqué dans le reste du Canada et plus encore aux États−Unis. Par exemple, l’écart entre le Québec et les États−Unis, qui était d’environ 2 ans en 2001, est passé à 4 ans en 2019, et il s’est creusé davantage avec la pandémie pour atteindre 6 ans en moins aux États−Unis, selon l’estimation provisoire de l’année dernière.

L’ISQ fait toutefois remarquer que les différentes autorités ne comptabilisent pas les causes de décès liées à la COVID−19 de la même façon. L’analyse de la surmortalité permet la meilleure comparaison des conséquences sanitaires de la pandémie, selon l’Institut. 

Cette approche révèle le nombre de décès normalement attendu à celui réellement observé et révèle que la surmortalité nette s’est établie à 4,5 % au Québec entre le début de la pandémie et le 12 mars dernier, soit environ 6400 décès de plus qu’attendu, toutes causes confondues.

Or, l’Institut de la statistique du Québec affirme que le bilan de surmortalité des États−Unis est largement supérieur à celui du Québec, tandis que celui du reste du Canada, initialement inférieur à celui du Québec, s’en est progressivement rapproché et l’a surpassé en 2021.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...