Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Système public et privé

Québec oblige la vaccination pour tous les intervenants en santé

durée 14h00
7 septembre 2021
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le ministre la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé en conférence de presse aujourd'hui que tous les intervenants en santé et des services sociaux devront obligatoirement être vaccinés contre la COVID-19 d’ici le 15 octobre sous peine d’être suspendus sans solde.

Le ministre insiste sur le fait que la décision, qui touche autant le secteur public que privé, a été mûrement réfléchie et qu’elle fut prise après les commissions parlementaires tenues par les élus de l’Assemblée nationale.

« On ne peut pas accepter que des travailleurs mettent en danger les personnes vulnérables », explique M.Dubé

De plus, les visiteurs dans les hôpitaux, qu’ils soient proches aidants ou non, devront présenter le passeport vaccinal pour accéder à tous les établissements de santé. Le gouvernement du Québec considère qu’il est de leur responsabilité de s’assurer de protéger les personnes vulnérables.

La mesure s'applique à tous les employés, sans exception, autant le personnel traitant que celui de soutien (entretient, administration, etc.). Les travailleurs qui ne sont toujours pas vaccinés, sont invités à procéder le plus rapidement possible se faire vacciner« car la date de l’entrée en vigueur de cette mesure arrive très vite », a rappelé le ministre. Il faut tenir compte du 28 jours de délai entre les deux doses.

Convaincre les 13 % de non-vaccinés
Pour sa part, le premier ministre, François Legault, a martelé le pourcentage de gens qui n’avaient toujours pas reçu au moins une dose du vaccin. Ce 13 % inquiète les autorités, car le variant Delta est très contagieux. D'ailleurs, la majorité des personnes hospitalisées en ce moment sont non vaccinées et la situation va aller en se dégradant. Il y a un mois, on comptait 55 hospitalisations au Québec et aujourd'hui, elles s'élèvent à 171. 

« Je demande aux Québécois, les 87 % qui sont allés chercher une dose, essayez donc de convaincre au moins 1 personne chacun. Pis faites-le en informant avec respect parce que c’est important de garder la cohésion sociale , de garder notre cohésion nationale au Québec. On vit une grande crise qui s’étire depuis 1 an et demi c’est pas le temps de se chicaner entre nous autres, c’est le temps de se serrer les coudes , être ensemble et le faire d’une façon informé et respectueuse. », termine François Legault.

Avec la collaboration de Sylvio Morin.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Cour suprême confirme l'élargissement de la protection des victimes de viol

La Cour suprême du Canada a confirmé l’élargissement de la loi canadienne sur la protection des victimes de viol apporté par les libéraux il y a quatre ans. Dans un arrêt rendu jeudi à six contre trois, le plus haut tribunal a déclaré que les règles élargies visant à empêcher davantage que le passé d’une présumée victime d’agression sexuelle ne ...

durée Hier 14h30

Québec annonce 3000 logements sociaux et abordables

Alors que le manque de logements frappe durement, Québec annonce la construction de 3000 logements sociaux et abordables, avec la contribution de partenaires. Québec y consacrera 395 millions $, soit 350 millions $ pour la construction de 2000 logements abordables et sociaux d'ici trois ans. Le tout sera réalisé par le Fonds immobilier de ...

28 juin 2022

Sondage: 56 % des Canadiens sont opposés au serment d'allégeance à la reine

Plus de la moitié des Canadiens, 56 %, ne croient pas en la nécessité de prêter serment d'allégeance à la reine, selon un sondage Léger réalisé pour l'Association d'études canadiennes. Les nouveaux Canadiens doivent prêter serment à la monarchie lors des cérémonies de citoyenneté, y compris de s’engager à «être fidèle et à porter une véritable ...