Publicité

23 avril 2020 - 14:09

PANDÉMIE- COVID-19

« Si vous travaillez dans le milieu de la santé, mais êtes à la maison, on a besoin de vous », François Legault

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au moment d’écrire ces lignes, 9500 travailleurs du réseau de la santé sont absents du travail. Pour la seule journée d’hier, le mercredi 22 avril, c’est un total de 800 travailleurs qui ont dû s’absenter de leur milieu pour maintes raisons. C’est pourquoi le premier ministre, François Legault, a fait appel aux militaires. 

« Notre priorité demeure toujours la même, soit sauver le plus de vies possibles. On veut aussi trouver le plus de travailleurs pour ces milieux de vie. Sur les 9500 absents, environ 4000 sont infectés. Les autres sont absents pour plusieurs raisons: grossesses, congé maladie ou autres. Je sais que certains ne vont pas au travail car ils ont peur, mais on a besoin de vous. Nous avons tout l’équipement requis pour assurer votre protection », a lancé François Legault aux travailleurs de la santé absents. 

M. Legault a admis que les incitatifs financiers offerts par le gouvernement fédéral pouvaient jouer un rôle dans le taux d'absentéisme dans les milieux de la santé. 

Primes salariales reconduites 

Ce dernier a profité de son point de presse quotidien du jeudi 23 avril pour confirmer la reconduction des primes de 4% et 8 % offertes aux travailleurs de la santé. « Je sais que plusieurs ne le font pas pour l’argent, mais c’est notre façon à nous de vous remercier. Les primes sont donc prolongées jusqu’au 31 mai prochain », a confirmé le premier ministre. 

Quant aux négociations en cours pour augmenter de façon permanente le salaire des préposés aux bénéficiaires, le premier ministre a précisé que cela se passe bien.

L’état de crise sanitaire justifie l’appel aux militaires 

Dans son point de presse tenu plus tôt aujourd’hui, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau indiquait qu’il acceptait la demande de François Legault quant à l’envoi de 1000 militaires dans les CHSLD. Ceux-ci effectueront plusieurs tâches afin de manquer au manque de personnel. Toutefois, M. Trudeau a précisé que le rôle de ces derniers n’était pas de prendre soin des aînés et qu’une réflexion sur le sujet devra être faite après la crise. 

« Pour le moment, nous sommes en situation de crise nationale et nous avons besoin de bras. La priorité actuelle est de protéger nos aînés qui sont les plus vulnérables face à ce virus », a simplement répondu M. Legault sur le sujet, sans toutefois spécifié quand et où ces soldats seront déployés. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.