Publicité
24 mars 2020 - 16:10

Économie

Face à la pandémie, des allègements financiers prévus

Par Salle des nouvelles

Pour permettre aux citoyens d’affronter cette période de crise et limiter les soucis financiers, la Ville de Joliette annonce de nouvelles mesures d’allègements financiers.

Les citoyens qui doivent ainsi revoir leurs priorités peuvent dorénavant tenir compte de ces nouvelles échéances:

  • Taxes municipales : Suspension des intérêts et des pénalités jusqu’au 15 octobre;
  • Électricité (Hydro-Joliette) : Suspension des intérêts et pénalités jusqu’au 15 octobre 2020 – Possibilité d’étalement de factures (pour les montants de 100$ et plus);
  • Facturation SDCJ : Report de la facturation relative à la cotisation de la Société de développement du centre-ville de Joliette, en septembre 2020. Maintien de l’entente de financement municipal envers la Société de développement du centre-ville de Joliette.

Stationnement gratuit

La Ville de Joliette officialise également la levée des frais de stationnement normalement applicable dans le secteur centre-ville jusqu’au 1er mai. La situation sera réévaluée vers la fin avril.

Modification de vos ententes – Au cas par cas

Concernant l’électricité, comme les ressources en place demeurent limitées, les citoyens qui désirent modifier ou prendre entente sont invités à prioriser les contacts par courriel à [email protected] Vous souhaitez modifier le montant prélevé automatiquement chaque mois pour l’électricité? Vous pouvez également nous laisser un message et nous vous reviendrons pour appliquer les modifications au cas par cas.

Ressources communautaires en soutien

En guise de soutien au milieu communautaire, la Ville de Joliette invite également à consulter son site Internet pour connaître les organismes de dépannage alimentaire et de soutien à la population qui sont nombreux à prêter main-forte en cette période trouble.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.