Publicité
17 mars 2020 - 13:40

PANDÉMIE COVID-19

Le premier ministre demande aux jeunes de cesser tout rassemblement

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le premier ministre du Québec, François Legault a débuté sa conférence quotidienne en avisant la population que l'on comptait actuellement 63 cas de personnes infectées, mais que leur priorité à court terme est d’augmenter de façon importante le nombre de tests chaque jour.

Toujours d’un ton calme, M.Legault explique que l’on compte 13 cas de plus qu’hier, mais que la province avait « les équipements, les laboratoires pour faire plusieurs milliers de tests chaque jour. »

Dons de sang

Il a également souligné la générosité des Québécois qui ont répondu à l’appel lancé hier concernant le don de sang. « La réponse hier était extraordinaire donc on a été capable de combler la baisse qu’on avait eue. Il faut continuer à le faire. On a besoin de sang tous les jours. »

10 000 candidatures en santé

De plus, le premier ministre remercie les personnes expérimentées en santé d’offrir leur aide. Pour le moment, sur les 10 000 CV reçus, déjà 1 800 personnes ont été envoyées dans différents secteurs spécifiques.

Un message adressé spécialement aux jeunes

M. Legault a décidé de s’adresser spécifiquement aux jeunes d’un ton ferme :

« Aujourd’hui, j’ai un message spécial à donner aux jeunes. On me dit que les jeunes n’écoutent pas suffisamment les consignes. Entre autres concernant les rassemblements et pourtant on a vécu des expériences en Corée du Sud et en Italie où les jeunes ont été des agents importants de la propagation du virus. J’ai été jeune moi-même, je sais qu’il y a une période qu’on n’écoute moins les plus vieux, mais là c’est critique. C’est vraiment sérieux. »

D’ailleurs, il invite tous les artistes et sportifs à lancer cet appel croyant qu’ils se feront plus écouter.

« S’il-vous plaît dites aux jeunes au Québec de respecter les consignes ce n’est pas le temps de faire des partys, pas le temps de se rassembler, il faut garder nos distances. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.