Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2015 - 10:08

Joliette : Gabriel Ste-Marie candidat du Bloc

Guy Latour

Par Guy Latour, Journaliste

Le Bloc Québécois a maintenant son candidat en vue de la prochaine élection fédérale prévue pour cet automne.

Il s’agit de Gabriel Ste-Marie, un enseignant en économie, au Cégep Régional de Lanaudière à Joliette. Sa candidature a été officialisée lors de l’assemblée d’investiture qui s’est déroulée le 28 mars, à Notre-Dame-des-Prairies.

Devant plus de 150 militants, M. Ste-Marie avait ce message à lancer aux gens présents : « Mon équipe et moi travaillons très fort à rencontrer et écouter les gens de la circonscription de Joliette. Si je pose ma candidature, c’est pour aller défendre nos intérêts à Ottawa. », a-t-il déclaré.

De son côté, le chef du Bloc, Mario Beaulieu, a salué la candidature de Gabriel Ste-Marie. Il est près des gens qu’il souhaite représenter et est bien au fait des enjeux qui les préoccupent. C’est quelqu’un qui a à cœur les intérêts de sa région et, plus largement, ceux du Québec tout entier. Son élection comme candidat est une excellente nouvelle pour le Bloc Québécois et pour les gens de Joliette. ».

Plusieurs personnalités politiques ont assisté à cette assemblée d’investiture, dont les députés du Parti Québec, Véronique Hivon, André Villeneuve et Mathieu Traversy, l’ancien député du Bloc à Joliette ainsi que l’ancien maire, René Laurin, Roger Gaudet (ancien député du Bloc dans Montcalm) ainsi que Gilbert Paquette, ex-ministre de la Science et de la Technologie.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.