Publicité

1 novembre 2021 - 16:00

Éducation

Un bon bilan pour le CRUL

Par Salle des nouvelles

Les résultats de l’année 2020-2021 le prouvent : le réflexe CRUL s’intensifie sans cesse dans la région de Lanaudière!

Malgré un contexte singulier, Madame Chantal Deschamps, présidente du Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL) confirme fièrement que l’offre de formation supérieure poursuit sa lancée dans la région!

Chantal Deschamps, fervente défenderesse de chaque avancée pédagogique sur le territoire, se réjouit de l’impact du CRUL sur nos collectivités : « Alors que nous voyons s’intensifier les enjeux en réussite éducative et en pénurie de main-d’œuvre, partout au Québec, nous pouvons nous féliciter d’avoir pris en charge le développement et l’accessibilité à l’éducation supérieure dans notre région. Au bénéfice de l’épanouissement professionnel de notre population et des entreprises en quête de talents, le CRUL se positionne désormais comme une véritable plaque tournante du développement du savoir dans Lanaudière », a mentionné madame Deschamps.

Positionnement, développement et promotion

Il faut dire que les efforts de positionnement, de développement et de promotion déployés par le CRUL au cours des derniers mois ont porté leurs fruits.

Comme en témoigne le bilan déposé par Mme Deschamps, les nouveaux campus lanaudois et les relations consolidées avec l’université répondante qu’est l’UQTR, et les universités partenaires, que sont l’UQÀM et l’UdeM, entraînent des conséquences plus que positives sur le développement régional.

Les projets de formation sur mesure développés avec les entreprises d’ici s’avèrent également une approche gagnante pour le milieu.

Le rapport d’activités 2020-2021 disponible sur le site Internet du CRUL permet enfin de constater l’évolution des admissions dans les programmes universitaires offerts dans Lanaudière, les actions privilégiées pour développer le réflexe CRUL ainsi que les résultats comparatifs d’études de notoriété permettant de constater l’impact de la stratégie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.