Publicité

24 septembre 2021 - 10:30 | Mis à jour : 11:02

Santé mentale

Tel-jeunes bonifie son offre de service

Par Mathieu Savard, Journaliste

Depuis le début de la pandémie, on parle beaucoup de solitude et de problème de santé mentale qui ont été mis en lumière de plus en plus avec les mesures sanitaires. 

D'ailleurs, selon Statistique Canada à propos des données sur la perception de la santé mentale tous les indicateurs sont en hausse en 2018 et 2020 chez l'ensemble des groupes d'âges entre 12 et 34 ans. Parmi cette tranche d'âge le pire groupe est celui des 18 à 34 ans qui est passé de 9,8% en 2018 à 13,2% en 2020, une augmentation qui laisse entrevoir le pire pour les prochaines années (Source: Statistique Canada, Tableau 13-10-0096-03 Santé mental perçu, selon le groupe d'âge).

C'est dans cette optique que Tel-jeune, un organisme ayant comme mission d'offrir les outils nécessaires aux adolescents et à leurs parents a lancé le forum Espace TJ, une espace de discussions anonyme conçu spécialement pour aborder les thèmes prédominants de l'adolescence. 

Que ce soit les relations amoureuses et sexuelles, les questions de bien-être, les relations sociales, les dépendances ou les enjeux liés à la technologie, le forum est en mesure de guider les jeunes à travers l'ensemble des sujets.

Pour plus d'informations vous pouvez vous rendre sur le site de Tel-jeune ou appeler le 1 800 263-2266 si jamais vous avez besoin d'aide. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.