Publicité

25 mai 2020 - 13:44 | Mis à jour : 14:56

Les deux comédiens animeront un bal virtuel des finissants le 19 juin

COVID-19: Sarah-Jeanne Labrosse et Pier-Luc Funk s'adressent aux jeunes

Par Inès Lombardo, Journaliste

Ce ne sont pas uniquement des ministres qui ont secondé François Legault ce lundi 25 mai, lors de sa conférence de presse. Les comédiens Sarah-Jeanne Labrosse, 28 ans, et Pier-Luc Funk, 26 ans, étaient présents pour l'appuyer dans le rappel des consignes, visant particulièrement les jeunes.

Avant de leur céder la parole, le premier ministre Legault  a souligné que, malgré « quelques exceptions », il voyait la plupart des jeunes respecter les consignes de distanciation répétées depuis maintenant deux mois.  « Les jeunes sont sont notre avenir, ils incarnent la créativité, a-t-il affirmé avec force. Je suis convaincu que nous allons trouver des façons d'innover et de s’adapter pour faire avancer ce nouveau monde ».

Sarah-Jeanne Labrosse a enchaîné, à l'adresse des jeunes: « Bravo et merci d'être aussi bons. Ça aurait été difficile de me faire annoncer que je devais vivre la fin de mon année scolaire en confinement.  Mais ces mesures, il faut continuer à les suivre. Il ne faut pas se battre contre ça. On a quand même des moyens de retrouver une certaine vie sociale. S-il-te-plaît je te  fais confiance.» Un message de rappel sur lequel elle a conclu:

« Mettre un masque dans un endroit qui n'est pas contrôlé c'est être brillant, c'est être responsable et c'est prendre soin de sa société. Je te remercie à l’avance. »


Pier-Luc Funk a ajouté, sur le même ton: « On s'adresse aux jeunes car ils vivent une étape importante de leur vie, ils sont en train de décider qui ils vont être plus tard », ajoutant que « plus il fait beau, plus on a le goût devoir nos amis. On le peut, mais à deux mètres et sans oublier toutes les mesures ».

Les deux acteurs animeront, le 19 juin prochain sur Télé-Québec, un grand rassemblement virtuel pour compenser le report du traditionnel bal de fin d’année au Québec.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.