Publicité

3 mars 2020 - 18:00

Des après-midis d'activités familiales

Le Musée d'Art de Joliette a plusieurs tours dans sa manche pour la relâche

Par Salle des nouvelles

Pour la semaine de relâche scolaire, le MAJ propose des après-midis de création en famille. L’équipe a concocté des activités conçues pour les enfants.

Les familles pourront apporter leur couverture et paniers à pique-nique pour un dîner en famille au Musée, qui fournira le chocolat chaud, la vue sur la rivière enneigée et l’ambiance festive. Les enfants doivent être accompagnés d’un adulte en tout temps.

Le premier temps de création, destiné aux 7-12 ans, portera sur la BD en musique. Il se déroulera demain, mercredi 4 mars, de 13h à 13h55 et de 14h30 à 15h25. Un moment consacré à imaginer les sons et les bruits d’images de bandes dessinées connues, créer la trame sonore de sa propre BD et d'en dessiner la partition.

Jeudi 5 mars, de 13h à 15h30, la marionnettiste Anne-Marie Cardin présentera des marionnettes issues de sa propre collection avant de guider les participants dans la fabrication de la leur. De 13 h à 14 h, l'atelier "Plumeau ou Plumette" est dédié aux marionnettes à tringle ou à fil. Puis, de 14 h 30 à 15 h 30 : Minouska, un atelier de marionnettes d’ombre.

Le MAJ et le Festival international du film sur l’art (FIFA) proposent aux familles un après-midi chargé: après la projection de films d’animation, il faudra créer un court-métrage à partir de personnages en pâte à modeler. Cette activité est gratuite et aura lieu vendredi 6 mars, de 13 h à 16 h.

La réservation est requise, au 450 756-0311, poste 220: les places sont en effet limitées. Pour les membres, les activités (sauf la dernière) sont au coût de  5$  et 8$ pour les non-membres. L'accès est gratuit pour l’adulte accompagnateur. Les ateliers sont réservés aux enfants de 5 ans et plus, sauf indication contraire.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.