Publicité
19 décembre 2019 - 13:15 | Mis à jour : 13:19

70 jeunes des écoles Sainte-Anne et Dusablé

La chorale d'élèves Chantons tous en choeur en concert pour l'Âge d'Or

Par Salle des nouvelles

Récemment, 70 jeunes membres de la chorale Chantons tous en chœur, réunissant des élèves des écoles Sainte-Anne et Dusablé, ont chanté pour le groupe de l’Âge d’Or de Saint-Cuthbert. Sous la direction de Katryne Leblanc, professeure de musique des deux établissements scolaires, les élèves ont su faire vibrer la joie de Noël tout au long de leurs prestations.

Kanta Whittom, directrice des écoles Sainte-Anne et Dusablé, Katryne Leblanc, enseignante de musique et Marie-Reine Belhumeur, présidente de l’Âge d’Or étaient heureuses de ce moment qui ont fait vivre aux jeunes d’ici de précieux moments intergénérationnels tout en mettant à profit leurs talents musicaux.

La salle municipale de Saint-Cuthbert était remplie et les auditeurs ravis ont exprimé leur appréciation aux jeunes et ont remis à chacun des choristes un mot écrit à la main et une petite surprise.

À noter également la générosité des autobus Renée Vadnais qui a commandité un autobus pour l’occasion permettant ainsi aux élèves de l’école Dusablé de venir rejoindre leurs collègues de l’école Sainte-Anne à Saint-Cuthbert, ainsi que la collaboration de la MRC de D’Autray qui a permis aux enfants d’avoir des chandails au nom de leur chorale. D’autres événements et initiatives intergénérationnelles avec la chorale Chantons tous en chœur sont prévus au cours de l’année à venir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.