Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville

Québec présentera un «plan de rattrapage scolaire» la semaine prochaine

durée 14h00
5 janvier 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Québec entend déposer la semaine prochaine un «plan de rattrapage scolaire» pour les élèves ayant manqué plusieurs jours d'école en raison des grèves dans le secteur public au cours de l'automne.

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, a indiqué jeudi soir qu'il présentera le 9 janvier un plan qui a été élaboré avec différents intervenants du réseau scolaire.

«Plusieurs rencontres pendant tout le temps des fêtes, dans les derniers jours et encore aujourd'hui, a-t-il mentionné dans une déclaration sur le réseau social X. Elles ont eu lieu avec les équipes du Ministère ainsi qu'avec des représentants des centres de services scolaires, des directions d'école, des comités de parents, des syndicats, etc.»

«Nous finalisons actuellement le plan», a précisé M. Drainville.

Le milieu de l'éducation a été particulièrement affecté par les jours de débrayage qui ont eu lieu dans le cadre des négociations entre le Conseil du trésor et les syndicats des services publics québécois pour le renouvellement de conventions collectives.

Rappelons que la Fédération autonome de l'enseignement (FAE), qui représente environ 66 500 enseignants et enseignantes du primaire et du secondaire, soit 40 % des enseignants du réseau scolaire, a tenu pendant environ un mois une grève illimitée.

La FAE a annoncé la semaine dernière la fin de tous ses moyens de pression, incluant la grève illimitée, après avoir conclu une entente de principe avec le gouvernement.

Le front commun intersyndical, qui réunit la CSN, la CSQ, l'APTS et la FTQ, a aussi débrayé à différents moments au cours de l'automne, entraînant la fermeture d'écoles.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 juin 2024

Contrer l’intimidation par les arts

Le Marie-Terre s'est donné pour mission de soutenir les causes sociales grâce aux arts! Pour son plus récent projet « L'espoir, c'est moi », l'organisme contribue à sensibiliser des milliers de jeunes aux conséquences de l'intimidation. En s’inspirant de l’histoire du livre Des drapeaux porteurs d'espoir, écrit par Marie-Soleil Roy et ...

7 juin 2024

UNESCO: l'école ne forme pas adéquatement les jeunes aux changements climatiques

Les systèmes d’éducation du monde ne forment pas adéquatement les étudiants et les élèves sur les changements climatiques, selon un nouveau rapport de l’UNESCO. L'agence onusienne vient également de publier deux outils pour aider les systèmes d'éducation à intégrer la crise du climat dans les programmes scolaires. L’une des conclusions des ...

6 juin 2024

Nouveau partenariat entre l'École hôtelière de Lanaudière et une école en France

L’École hôtelière de Lanaudière (ÉHL) du Centre multiservices des Samares et le Lycée Saint-Exupéry-de-Bellegarde en France sont dorénavant partenaires permettant des échanges entre les deux établissements. En effet, grâce à ce projet, sep étudiants Français et deux professeurs viendront dans Lanaudière en octobre 2024 pour recevoir un ...