Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

500 enfants ont participé à ce projet

Des ateliers de création pour augmenter la confiance en soi des élèves

durée 06h00
22 juin 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Ce sont 500 enfants de 5 à 12 ans qui ont été amenés à réfléchir sur leur propre valeur à l'occasion des ateliers de création Mon portrait et mes émotions sont ma création, un projet de l'artiste multidisciplinaire Marie-Soleil Roy.

Un activité qui avait comme objectif de marier l’art au parcours éducatif dans des milieux où l’art n’est pas toujours valorisé et de faire grandir l’amour de soi chez les jeunes participants. Ces derniers ont pu s’exprimer et poser leurs mots sur papier, par le biais de dessins et de collages.

«Grâce au côté ludique et léger des ateliers artistiques, les enfants ont vécu une expérience mémorable et ça se traduit dans leurs œuvres. Nous avons organisé des lancements dans les 15 écoles participantes afin de valoriser leur travail. Je peux dire que notre objectif a été atteint», souligne Marie-Soleil Roy.

Les œuvres, qui représentent des visages à la fois dessinés et sous forme de collage, se retrouveront dans un livre d’art-poétique accessible sur lemarieterre.com à l’automne 2022. Le recueil numérique laisse ainsi une traçabilité et le souvenir de la prouesse artistique des artistes en herbe.

Tableau vivant identitaire

L'autre projet de Marie-Soleil Roy Tableau vivant identitaire, lié à L’énigmatique sentier du Mont Marcil/Construction d’un parcours ludique, résonne plus particulièrement chez l'artiste. 

Son grand-père paternel étant originaire de la Municipalité de Saint-Didace, c’est avec grand bonheur qu’elle a accepté pour une deuxième année de réaliser une résidence artistique et littéraire dans cette petite Municipalité si chère à son cœur.

Souhaitant célébrer les origines de chacun, elle a invité les élèves de l’école Germain-Caron à se joindre à elle pour raconter leur récit personnel dans leurs créations de collages de photos, dessins et textes sous forme de poème.

Fortement inspirée par les belles âmes de Saint-Didace, Marie-Soleil lègue un tableau à la communauté et des poèmes, œuvres remplies de douceur et de sensibilité.

Ces deux projets ont été soutenus par le ministère de la Culture et des Communications, le ministère de l’Éducation et un partenaire privé Solnor environnement.

L'artiste multidisciplinaire Marie-Soleil Roy

Récipiendaire de nombreux prix en culture, Marie-Soleil Roy est notamment autrice, comédienne, pédagogue et présidente et directrice du Marie-Terre.

Elle croit à cet espace en nous qui se façonne et s’épanouit au contact de la culture. L’imaginaire, l'onirisme et l’humanité s’avèrent la toile de fond de ses œuvres.

En tant qu’écrivaine, artiste à l’école et conférencière, elle rencontre plus de 10 000 jeunes par année. Elle est l’autrice de huit livres de littérature jeunesse, de trois pièces de théâtre et deux livres d’art. Elle est aussi initiatrice d’une dizaine de projets multidisciplinaires.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 février 2024

Sondage: seulement 63 % des Québécois croient que la place des jeunes est à l'école

Même si une majorité de Québécois souhaitent une meilleure valorisation de la persévérance scolaire, seulement 63 % d'entre eux estiment que la place d'un jeune est à l'école et que son tout premier métier est d'être un élève, suggère un nouveau sondage.  Environ 18 % des répondants ont indiqué être en désaccord avec cette affirmation, tandis ...

15 janvier 2024

La motivation des élèves dans le contexte de rattrapage scolaire peut varier

Alors que les élèves doivent mettre les bouchées doubles à l'école pour rattraper le retard causé par la grève du secteur public, certains élèves peuvent se sentir démotivés, mais d'autres, au contraire, sont enthousiastes face au retour en classe.  Pour les écoles dont les enseignants sont représentés par la Fédération autonome de ...

8 janvier 2024

Rattrapage post-grève: Éric Gingras croit possible de ne pas amputer la relâche

Alors que le plan de rattrapage scolaire doit être dévoilé mardi, à la suite de la grève ayant touché le milieu de l'éducation, le président de la CSQ, Éric Gingras, croit possible de «faire des ajustements» sans avoir à amputer la semaine de relâche ou prolonger les classes en juin. Il faut dire que la Centrale des syndicats du Québec, qui fait ...