Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un programme offert dans seulement sept cégeps

Le Cégep à L’Assomption ajoute le programme Techniques en inhalothérapie

durée 08h00
16 juin 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Le Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption ajoute à son offre de formations le programme Techniques d’inhalothérapie dès l’année scolaire 2022-2023.

Selon l’état d’avancement de l’aménagement de nouveaux locaux, le Cégep à L’Assomption a pour cible d’ouvrir les inscriptions pour l’automne 2023.

Offert actuellement dans seulement sept cégeps au Québec, le Cégep à L’Assomption sera le seul à offrir ce programme dans la région de Lanaudière, des Laurentides, de Laval et de la Mauricie.

Considérant le besoin grandissant de travailleurs adéquatement formés dans ce domaine, le Cégep régional de Lanaudière est convaincu de pouvoir répondre à la demande par ce programme de formation.

«Que le Cégep à L’Assomption offre le programme Techniques d’inhalothérapie est une très bonne nouvelle pour les étudiants de Lanaudière et pour toute la communauté lanaudoise. Les futurs étudiants formés pourront combler les besoins pressants de main-d’œuvre dans le domaine de la santé, entre autres dans notre région. Nous nous réjouissons de pouvoir contribuer à la vitalité de cette dernière», explique madame Hélène Bailleu, directrice générale du Cégep régional de Lanaudière.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, a par ailleurs accordé une allocation au cégep afin de faire l’acquisition d’équipements ainsi que pour l’aménagement de locaux spécialement dédiés à ce nouveau programme.

D’une durée de trois ans, le programme Techniques d’inhalothérapie permet de former des inhalothérapeutes qui auront à intervenir dans toute situation d'urgence (arrêt cardiaque ou respiratoire, urgence traumatologique) et dans le traitement de certaines maladies respiratoires comme l’asthme, l’emphysème ou la fibrose kystique.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 février 2024

Sondage: seulement 63 % des Québécois croient que la place des jeunes est à l'école

Même si une majorité de Québécois souhaitent une meilleure valorisation de la persévérance scolaire, seulement 63 % d'entre eux estiment que la place d'un jeune est à l'école et que son tout premier métier est d'être un élève, suggère un nouveau sondage.  Environ 18 % des répondants ont indiqué être en désaccord avec cette affirmation, tandis ...

15 janvier 2024

La motivation des élèves dans le contexte de rattrapage scolaire peut varier

Alors que les élèves doivent mettre les bouchées doubles à l'école pour rattraper le retard causé par la grève du secteur public, certains élèves peuvent se sentir démotivés, mais d'autres, au contraire, sont enthousiastes face au retour en classe.  Pour les écoles dont les enseignants sont représentés par la Fédération autonome de ...

8 janvier 2024

Rattrapage post-grève: Éric Gingras croit possible de ne pas amputer la relâche

Alors que le plan de rattrapage scolaire doit être dévoilé mardi, à la suite de la grève ayant touché le milieu de l'éducation, le président de la CSQ, Éric Gingras, croit possible de «faire des ajustements» sans avoir à amputer la semaine de relâche ou prolonger les classes en juin. Il faut dire que la Centrale des syndicats du Québec, qui fait ...