Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grâce au projet Synergie Jeunesse Montcalm

Un projet de soutien scolaire pendant l'été pour les enfants en difficulté

durée 08h00
31 mai 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Pour un troisième été consécutif, le projet Synergie Jeunesse Montcalm, offrira du soutien aux familles et aux enfants, afin de favoriser la réussite éducative.

Ce projet est mené par la Grappe Éducative Montcalm, en partenariat avec le Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm et Réussite Éducative.

En effet, puisque les acquis réalisés durant l’année scolaire ne sont pas travaillés au cours de l’été, les jeunes en difficulté débutent l’année suivante avec un retard plus avancé qu’à la fin de l’année scolaire.

Ainsi, dans le cadre de cette démarche, un soutien pédagogique à distance est offert aux jeunes pendant la saison estivale, maximisant leurs chances de réussite lors de la rentrée scolaire.

« Cette situation affecte beaucoup plus les jeunes de milieux défavorisés. On estime que pour eux, le recul des habiletés en lecture équivaut à deux mois d’enseignement », explique Égide Royer, psychologue et professeur associé de l’Université Laval et spécialiste en réussite éducative.

C’est dans ce contexte que la démarche s’inscrit et propose des activités ludiques et académiques avec une enseignante qualifiée et dévouée ainsi qu’un suivi psychosocial adapté auprès des familles participantes, le tout dans un climat convivial et chaleureux.

Pour toute personne intéressée à y inscription sa famille, communiquer avec Pascale Brabant, chef d’équipe du Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm au 450 831-3930 poste 20.

Notons que les places sont limitées.

Rappelons que le projet Synergie Jeunesse Montcalm est déployé dans le cadre de la mise en œuvre de la démarche lanaudoise visant l’amélioration des conditions de vie par la réussite éducative, la solidarité et l’inclusion sociale de la Table des préfets de Lanaudière et comporte 3 volets, soit la formation, le soutien pédagogique et psychosocial, ainsi que la répartition.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 novembre 2022

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...

11 octobre 2022

Les maisons des jeunes peinent à fonctionner et réclament un meilleur financement

C’est lundi que débute la Semaine des maisons des jeunes, sous le thème des douze travaux d’Astérix. Cet imaginaire n’a pas été choisi au hasard par le Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMDJQ), qui espère attirer l’attention sur les difficultés auxquelles ses membres se butent. Parmi les douze travaux des maisons des jeunes, le ...

3 octobre 2022

Enseignement de l'histoire au Québec: Une coalition réclame des changements

L’histoire serait insuffisamment et inadéquatement enseignée, juge la Coalition pour l’histoire, qui rend publique sa plateforme de recommandations, samedi, à deux jours de l’élection au Québec.   Estimant que son enseignement permet de former des citoyens éclairés, la Coalition pour l’histoire souhaite voir un cours d’histoire sur le Québec ...