Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prix du mérite

Le Cégep à L'Assomption se démarque au concours «Science, on tourne!»

durée 08h00
18 mai 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

L'équipe du Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption s'est démarquée le 7 mai dernier en remportant le Prix du mérite lors de la finale nationale du concours Science, on tourne!

La Fédération des cégeps a remis le Prix du mérite à Charles-Antoine Boivin, Éloi Champoux et Alexis Franche, trois étudiants du Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption, à l'occasion de la 29e finale nationale du concours scientifique et technique Science, on tourne! qui s'est déroulée les 6 et 7 mai derniers, à l'École national d'aérotechnique du Cégep Édouard-Montpetit.

D'une valeur de 1000 $, le Prix du mérite récompense l'équipe s'étant la plus distinguée par l'ingéniosité, le design, la performance et la part de matériaux recyclés utilisés dans la construction de son engin, ainsi que par la présentation orale qu'elle en a faite.

Les participants à cette finale devaient relever le défi «La citerne en vadrouille» qui consistait à construire un engin capable de se déplacer rapidement sur un trajet en L, grâce à l'énergie contenue dans des ressorts de trappes à souris, en transportant un litre d'eau dans une citerne de deux litres.

L'équipe du Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption s'est démarquée avec son bolide «Gaston le poisson» qui a séduit le jury par son esthétisme soigné, sa grande efficacité et sa simplicité remarquable.

Organisé par le Centre de démonstration en sciences physiques rattaché au Cégep Garneau, le concours Science, on tourne! vise à favoriser, chez les jeunes des collèges ainsi que dans le public en général, une meilleure compréhension des différents aspects de la science et de la technologie, dans une perspective plus large de développement de la culture scientifique. Accessible à tous, ludique et original, le concours a également comme objectif de démontrer que science et plaisir peuvent coexister.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 février 2024

Sondage: seulement 63 % des Québécois croient que la place des jeunes est à l'école

Même si une majorité de Québécois souhaitent une meilleure valorisation de la persévérance scolaire, seulement 63 % d'entre eux estiment que la place d'un jeune est à l'école et que son tout premier métier est d'être un élève, suggère un nouveau sondage.  Environ 18 % des répondants ont indiqué être en désaccord avec cette affirmation, tandis ...

15 janvier 2024

La motivation des élèves dans le contexte de rattrapage scolaire peut varier

Alors que les élèves doivent mettre les bouchées doubles à l'école pour rattraper le retard causé par la grève du secteur public, certains élèves peuvent se sentir démotivés, mais d'autres, au contraire, sont enthousiastes face au retour en classe.  Pour les écoles dont les enseignants sont représentés par la Fédération autonome de ...

8 janvier 2024

Rattrapage post-grève: Éric Gingras croit possible de ne pas amputer la relâche

Alors que le plan de rattrapage scolaire doit être dévoilé mardi, à la suite de la grève ayant touché le milieu de l'éducation, le président de la CSQ, Éric Gingras, croit possible de «faire des ajustements» sans avoir à amputer la semaine de relâche ou prolonger les classes en juin. Il faut dire que la Centrale des syndicats du Québec, qui fait ...